RMC Sport

Portugal-France: la presse européenne s'enflamme pour Benzema… mais surtout Ronaldo

Si les deux premiers buts de Karim Benzema inscrits mercredi soir face au Portugal (2-2) lors du troisième match de l'Euro 2021 sont salués par les médias européens, c’est surtout Cristiano Ronaldo, auteur lui aussi d’un doublé, qui est à l’honneur ce jeudi matin.

Difficile de trouver les Bleus à la Une des journaux étrangers ce jeudi matin. Au lendemain d’un spectaculaire Portugal-France (2-2) à Budapest, le doublé de Karim Benzema, auteur de ses premiers buts depuis son retour en équipe de France, ont néanmoins marqué les esprits. En Espagne, les Unes sont bien sûr dédiées à la qualification pour les 8emes de finale de la Roja, auteur d’un carton face à la Slovaquie (5-0) mais le quotidien madrilène ne manque pas de souligner "l’inspiration géniale de Benzema" sur son deuxième but, soulignant également la belle passe de Paul Pogba.

"Cristiano et Benzema se partagent les buts", insiste Marca à propos des deux joueurs passés par le Real Madrid. "Benzema mérite le respect de Ronaldo", estime de son côté la BBC avec une belle photo d’accolade entre les deux joueurs.

>> Euro 2021: les infos en direct

Mbappé titillé par les Allemands

Si KB19 est encensé c’est moins le cas de Kylian Mbappé. "Ronaldo remporte le duel des plus grandes stars", juge le média allemand Kicker. L’attaquant du PSG n’a toujours pas fait trembler les filets dans cet Euro. Ronaldo, lui, compte déjà cinq buts en trois rencontres. Si CR7 fait bien sûr la Une des journaux portugais ("Ronaldo n’a pas besoin de calculatrice" pour O Jogo), c’est aussi le cas en Italie où on ne manque pas de souligner ses deux buts historiques qui en font le nouveau co-recordman des buteurs en sélection avec l'Iranien Ali Daei (109 buts). "L’autre record", titre en Une la Gazzetta dello Sport.

La Suisse "redoute" les champions du monde

Si CR7 fera peut-être trembler la Belgique, prochain adversaire du Portugal en 8eme de finale, les journaux suisses ne sautent pas au plafond à l’idée de défier la bande à Didier Deschamps, lundi à Bucarest. "La Suisse devra battre les champions du monde", glisse Le Matin. "Le match redouté par tant de Romands devrait déchaîner les passions des deux côtés du Jura ces prochains jours", peut-on lire sur le site du média helvète. Face à la France, qu’ils n’ont plus battue depuis le 27 mai 1992 à la Pontaise à la suite d’un magnifique doublé de Christophe Bonvin (2-1), les Suisses ne partiront forcément pas favoris. Ils feront tout de même tout pour jouer un premier quart de finale dans une grande compétition depuis 1954", conclut Le Matin.

ABr