RMC Sport

Revivez la conférence de Deschamps

Didier Deschamps

Didier Deschamps - -

France-Ukraine J – 1. A la veille du barrage retour qualificatif pour la Coupe du monde 2014 au Brésil, Didier Deschamps et Hugo Lloris se sont présentés face à la presse. Retrouvez leurs déclarations.

18h58 - Deschamps se sert de son vécu

« A chaque fois je me sers de mon vécu de joueur ou d’entraîneur. J’ai été confronté à plein de situations. Il faut toujours s’adapter car ce ne sont pas les mêmes joueurs. Il y a des similitudes. Je vais choisir des axes. Je l’ai déjà fait et je le referai demain. »

18h57 - Deschamps : "J'ai eu ma dose"'

« C’est l’adrénaline des matchs de haut niveau, j’ai eu ma dose. On va le vivre, pas en short ou en crampons, mais tous unis et groupés sur ce qui nous attend. »

18h55 - Deschamps : "Du soutien plus proche de Ribéry"

« Je ne pense pas qu’il aura beaucoup plus de libertés. Il sera très surveillé, il faudra du soutien plus proche. S’il a 2 ou 3 adversaires sur lui, c’est logique qu’il y en ai moins dans d’autres zones. »

18h54 - Varane est disponible

« Il a joué, il s’est arrêté trois-quatre jours pour que son genou se désenflamme. Il est disponible comme les autres »

18h53 - Deschamps pense à "une conclusion heureuse"

« Je ne pense pas à l’après-match. Je pense au match pour une conclusion heureuse. Il le faut le jouer et très bien le gagner. »

18h52 - Deschamps : "Répondre au défi physique"

« On aura un défi physique demain aussi. On n’y a pas bien répondu au 1er match. On doit y répondre demain, mais intelligemment, avoir une bonne maîtrise de soi. »

18h50 - Une tactique amenée à évoluer

« L’option du début de match peut évoluer aussi. Avec la fatigue il y a souvent plus d’espaces. »

18h49 - Deschamps : "L'engagement, ils l'auront"

« Ceux qui rentreront seront peut-être plus importants. J’ai toujours des choix à faire. L’engagement, ils l’auront. Ceux qui ont la qualité technique, la créativité, il faut de l’engagement aussi. »

18h47 - Deschamps : "Sûr que les joueurs répondront présents"

« Par rapport à ce que le match représente, il faudra unir toutes ses forces : mentales, physiques. Je suis sûr que les joueurs répondront présents demain. »

18h46 - Deschamps ne pense pas au pire

« Je ne suis pas du tout perturbé. Même pas à 0,1%. Je mets toute mon énergie sur ce match. Après, on verra »

18h45 - Deschamps : "Trouver le juste milieu"

« Le temps ne joue pas pour nous mais ça peut se faire au fil du match. Emballer, mettre de la folie, oui, mais il faut trouver un juste milieu. L’Ukraine ne fera pas que défendre. Il faudra faire des efforts pour attaquer mais aussi pour défendre. »

18h43 - Deschamps veut enflammer le stade

« Les gens seront là. Ce sera nous sur le terrain, de par la détermination et l’envie, qui ferons que ça suivra. On ne sera pas en attente. »

18h42 - Deschamps et les effets de son discours

« Certains s’expriment, d’autres gardent ça à l’intérieur. L’essentiel c’est l’effet que ça doit avoir et que demain on réponde tous présents. »

18h40 - Les tireurs de penaltys pas désignés

« Je ne suis pas dans cette considération-là. Il y a des possibilités si on est dans cette situation mais entre ceux qui sont entrés, ceux qui se sentent, ça peut se décider sur le moment. »

18h38 - Deschamps veut un match "hors-norme"

« C’est jouable. Le risque, il y est. Mais ça passe par un match qui doit être hors-norme. Il faut des ingrédients dans le fait de se sublimer mais en gardant la maîtrise »

18h36 - Deschamps : "Basculer sur ce qui nous attend demain"

« C’est logique qu’il y ait de la déception mais on n’a pas le temps de s’attarder. Il faut basculer sur ce qui nous attend demain. »

18h35 - Lloris compte sur le public

« On peut avoir l’appui de notre public en mettant la pression sur notre adversaire, en les étouffant. »

18h32 - Un des matchs les plus importants pour Lloris

« Ça fait partie des matchs les plus importants (de sa vie, ndlr). L’occasion de jouer une Coupe du monde se présente tous les quatre ans. Ça montre l’importance de ce match. »

18h30 - Lloris : "On sera tous prêts"

« Il y a énormément de qualité et je pense qu’on a l’état d’esprit de revanchards. On a pris une claque, une gifle. Quand on est dos au mur, il faut affronter la réalité, l’opposition. On sera tous prêts. »

18h28 - Lloris : "Lâcher les chevaux"

« On est dos au mur, avec un handicap de deux buts. Il va falloir agir tous ensemble. Réaliser un exploit comme ça prouverait qu’on est une grande équipe. Au coup d’envoi il faudra lâcher les chevaux. »

18h26 - Lloris : "Pas de mots"

« Il y a eu des réunions, des vérités, des constats. Vous en avez été informés. Il n’y a pas de mots pour qualifier notre volonté. Il faudra la prouver en agissant. »

18h25 - Lloris veut de la folie

« On peut utiliser tous les mots qu’on veut mais il faudra montrer demain sur le terrain. Il faudra jouer avec intelligence, maturité mais surtout mettre de la folie. Ce sera l’occasion de montrer qu’on peut jouer en équipe. »

18h22 - Lloris : « Une remise en cause »

« Après une telle frustration il y a eu remise en cause. On a conscience de la situation. On prépare le match du mieux possible. On Va tout mettre en œuvre pour réaliser un exploit, il n’y a pas d’autres mots. On reste serein. »

18h15 - La conférence de presse va bientôt débuter

La salle de presse se remplit. La conférence de presse de Didier Deschamps et Hugo Lloris va bientôt débuter.

18h - France-Ukraine J-1

L’équipe de France dispute, mardi, le barrage retour, qualificatif pour la Coupe du monde 2014, face à l’Ukraine au Stade de France. Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, tient une conférence de presse ce lundi à suivre en direct sur RMC Sport.

A lire aussi :

>> Les Bleus, baromètre économique et moral des Français

>> Croyez-vous à la révolte des Bleus ?

>> En vidéo : les grandes remontées du foot français

La rédaction