RMC Sport

Riolo : "Les Bleus restent en tête"

Daniel Riolo

Daniel Riolo - -

Retour sur la victoire des Bleus aux Pays-Bas, ce lundi soir (0-1), dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2018. C'est Paul Pogba qui a marqué le seul but de la rencontre.

Pogba a marqué. Grâce à lui, les Bleus mènent 1-0 à la pause. Taisez-vous. Comment avez-vous osé critiquer cette star du foot ? Mécréants qui doutez du talent. Pogba a marqué. Un tir cadré, un gardien qui se déchire, ça suffit au bonheur des Bleus. Un bonheur discret, ou plutôt intérieur, comme une claque. Neymar, Suarez, Messi, Ronaldo exultent quand ils marquent. Mais Pogba est au-dessus de ça. Lui ne joue pas « avec », « pour », il joue « contre ». Contre ceux qui osent parler de lui. On est un suiveur de la star, on est dans la cour, ou on est rien. Difficile d’être aimé du plus grand nombre avec une telle attitude, mais il s’en fout.

A voir aussi >> Le live de Pays-Bas - France

Autour de ce but salvateur, on a vu une première période équilibrée. Les Bleus ont parfois semblé maîtriser le match, mais à chaque fois, les Néerlandais sont venus rappeler qu’ils voulaient être à la hauteur de l’événement. Cette équipe jeune, en pleine reconstruction, est audacieuse. Elle n’attend pas, essaye de jouer. Elle est globalement inférieure mais se bat bien et offre une bonne réplique. Sans être en grand danger, Lloris voit tout de même souvent les Oranje venir dans sa surface.

Devant, pour les Bleus, c’est moins simple que face à la Bulgarie. Le duo Griezmann/Gameiro est plus discret. Payet a plus de déchets. Il alterne le bien et le moyen.

A voir aussi >> Pays-Bas - France, en vidéo : la grosse frappe de Pogba qui trompe Stekelenburg

Avec ce 1-0, les Bleus abordent la seconde période en semblant vouloir laisser le ballon à l’adversaire. Un plan de jeu en contre, assez traditionnel, est en place.

Les Bleus n’ont plus la balle. Les meilleurs joueurs sont ceux de derrière. La charnière fait un bon match et dégage pas mal de calme. A ce titre, Koscielny est très bon. Au milieu, ne parlons pas de Pogba. Certes, il joue un peu plus simple ce soir, mais que de ballons perdus ! Chut, il a marqué bon sang !

Comme il n’y a plus rien à construire, Deschamps met Martial à la place de Payet.

Les Pays-Bas ont beau être meilleurs sur cette seconde période, ils ne reviennent pas. Cette équipe est intéressante mais reste encore tendre et les Bleus de Deschamps contrôlent finalement sans mal. Lloris fait un bel arrêt en toute fin de rencontre et on enregistre ce 1-0. L’important, c’est les trois points, seul le résultat compte, oui oui on connaît la rengaine… Mais on n’est pas obligé d’aimer ce foot là…

Daniel Riolo