RMC Sport

Valbuena sur sa non-sélection en 2016: "Il ne faut pas me raconter que c'était un choix sportif"

Mathieu Valbuena n'avait pas été retenu dans la liste de l'équipe de France pour l'Euro 2016, quelques mois après les révélations sur l'affaire du chantage à la sextape pour laquelle Karim Benzema est mis en examen. Dans Top of the Foot sur RMC, l'ancien meneur de jeu de l'OM est revenu sur cet épisode qui l'a touché.

Si Karim Benzema avait connu sa dernière sélection en octobre 2015 avant d'être privé de sélection pendant cinq ans, Mathieu Valbuena a lui aussi été écarté à la même période. Dans le sillage des révélations sur l'affaire du chantage à la sextape le visant, l'ancien milieu offensif de l'Olympique de Marseille n'avait pas été retenu pour l'Euro 2016. Ce qu'il n'avait eu du mal à digérer, car convaincu que le dossier judiciaire était la raison principale de la fin de sa carrière internationale.

"J'aurais préféré être tout simplement écarté de l'équipe de France par rapport à des raisons sportives, a confié Mathieu Valbuena jeudi, dans Top of the Foot sur RMC. L'équipe de France, c'est quelque chose de très spécial. C'est vrai que ça m'a beaucoup affecté, évidemment. Quand t'as toujours été bon et représenté fièrement le maillot de l'équipe de France, c'est toujours dur d'accepter. Mais j'ai accepté et j'ai continué".

"Des règles pour les uns et des règles pour les autres"

Compte tenu de ses 52 sélections (et 8 buts) avec les Bleus, Mathieu Valbuena avait eu droit à un appel de Didier Deschamps pou lui dire que "c'était pour des raisons sportives" et une perte de temps de jeu à l'Olympique Lyonnais. Une explication qui, selon lui, ne tenait pas la route: "Mais il y a combien d'exemples de joueurs qui ne font pas de grande saison, qui ne jouent que très peu et qui sont pris? Il y a des règles pour les uns et des règles pour les autres".

"Il ne faut pas me raconter que c'était un choix sportif, a-t-il ajouté pour conclure. C'est ce qui m'a vraiment déçu et touché. Après, c'est vrai qu'il a fallu passer à autre chose. Mais c'était vraiment une blessure difficile à combattre".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport