RMC Sport

Espagne: Luis Enrique ne reprendra pas son poste de sélectionneur

La Fédération espagnole a annoncé ce mercredi que Luis Enrique allait être remplacé par son adjoint Robert Moreno au poste de sélectionneur de la Roja. L'ancien coach de Barcelone, nommé en juillet dernier, était absent depuis plusieurs mois pour raisons familiales.

Déjà absent du banc espagnol lors des trois derniers matchs de la sélection pour des problèmes familiaux, Luis Enrique va être remplacé par son adjoint Robert Moreno. C'est la Fédération, par la voix de son président Luis Rubiales, qui a annoncé la nouvelle ce mercredi lors d'une conférence de presse: "Nous respectons cette décision. Je dois remercier Luis Enrique, il s'est comporté d'une manière digne. Nous restons unis. Je lui ai dit que les portes de la sélection lui seraient toujours ouvertes."

Nommé en juillet dernier

Luis Enrique, après avoir été entraîneur de Barcelone entre 2014 et 2017, avait été nommé à la tête de la sélection en juillet 2018, après l'échec de la Coupe du monde en Russie. Les partenaires d'Andrés avaient été éliminés en huitièmes de finale par le pays hôte aux tirs au but. Un échec retentissant pour le champion du monde 2010.

Le bilan de Luis Enrique avec la Roja était jusque-là de cinq victoires et deux défaites. Son mandat avait commencé de la meilleure des manières avec une victoire en Angleterre (1-2) et une autre, quelques jours plus tard, face aux vice-champions du monde croates (6-0) en Ligue des nations. Avec notamment plusieurs nouveaux joueurs promus chefs de file (Ceballos, Saul Niguez, Rodrigo, Iago Aspas, Suso...)

Moreno, son successeur logique

Luis Enrique avait été absent une première fois lors du déplacement victorieux à Malte il y a trois mois. Déjà pour "des graves problèmes d'ordre familial", comme l'a répété ce mercredi la Fédération espagnole (RFEF). Son adjoint Robert Moreno l'avait remplacé à Malte, puis contre les Îles Féroé et la Suède. C'est également lui qui a été désigné pour prendre sa succession sur le banc de la Roja. "Nous faisons confiance à Robert en tant que sélectionneur. Il sera chargé de nous emmener à l'Euro 2020", a expliqué Luis Rubiales, le président de la RFEF.

ThP