RMC Sport

Allemagne: Schweinsteiger se demande si la France a toujours autant faim

Bastian Schweinsteiger, ancien milieu de terrain de l’Allemagne, cite la France parmi les favoris à l’Euro avec le Portugal. Mais il s’interroge sur l’ambition toujours aussi dévorante des Bleus.

Bastian Schweinsteiger ne fait pas dans l’originalité au moment de citer ses favoris pour le titre à l’Euro 2020. Champion du monde avec l’Allemagne en 2014, l’ancien milieu de terrain - qui a pris sa retraite en 2019 – choisit la France parmi les plus prétendants les plus sérieux. Tout en incitant les Bleus à la méfiance avant d’affronter mardi (21h), l’Allemagne qu’il "ne faut pas sous-estimer".

>> Euro: les infos en direct

"Se maintenir au niveau après avoir gagné des titres n'est pas toujours facile"

Plus globalement, la clé d’un potentiel titre français résidera dans l’envie dégagée tout au long de la compétition. "La France peut s'estimer heureuse d'avoir autant de joueurs d'une telle qualité, explique l’ancien joueur du Bayern Munich dans L’Equipe. Mbappé, Kanté ou Pogba sont des joueurs qui peuvent assurément faire la différence. À la base, il y a énormément de qualité individuelle. Ce qui peut en plus devenir dangereux pour l'Allemagne, c'est que cette génération sait désormais précisément comment gagner un titre. Mais je suis impatient de voir si l'équipe a toujours autant faim, comme c'était le cas à la Coupe du monde 2018. Se maintenir au niveau après avoir gagné des titres n'est pas toujours facile. Il faut rester à fond."

"Schweini" voit d’autres sélections prétendre au Graal, dont les tenants du titre portugais. "La Belgique et l'Espagne ont de bonnes équipes, mais les Anglais peuvent aussi réussir un bon tournoi, énumère-t-il. Les Pays-Bas ont également des joueurs de grande qualité, je pense qu'ils iront loin. Mais pour moi, la France et le Portugal sont les grands favoris de l'Euro."

L’ancien milieu de terrain a mis un terme à sa carrière internationale en août 2016, quelques semaines après l’élimination de la Mannschaft en demi-finale de l’Euro face à la France (2-0). Il a quitté Manchester United en 2017 pour une dernière aventure en MLS, au Chicago Fire, où il a pris sa retraite en 2019. Il va suivre l’Euro comme consultant pour la chaine allemande, ARD.

NC