RMC Sport

Euro: la compo probable de l’Allemagne contre la France

Sauf blessure de dernière minute, Joachim Löw devrait aligner un onze de départ sans grande surprise lors du choc prévu ce mardi au premier tour de l’Euro entre l’Allemagne et la France.

Petit à petit, de sérieuses tendances se dessinent pour le match du premier tour de l’Euro entre l’Allemagne et la France. Si du côté des Bleus, Karim Benzema devrait bien être aligné dans un trio offensif avec Antoine Griezmann et Kylian Mbappé, Joachim Löw ne devrait pas bouleverser le onze de la Mannschaft avant le choc du groupe F prévu ce mardi à Munich. Le sélectionneur allemand devrait faire confiance aux mêmes titulaires que pour la démonstration face à la Lettonie (7-1) en amical le 7 juin.

La compo probable de l’Allemagne contre les Bleus:

Neuer - Ginter, Hummels, Rüdiger - Kimmich, Gündogan, Kroos, Gosens - Havertz, Müller, Gnabry

>> Abonnez-vous à l’offre RMC Sport-beIN Sports pour ne manquer aucun match de l’Euro

Des latéraux offensifs

Sauf forfait de dernière minute, Joachim Löw n’a donc pas de raison de changer une équipe qui gagner. Dans les buts, l’inamovible Manuel Neuer sera chargé de tenir en respect l’armada tricolore. Le gardien de 35 ans honorera sa 101e sélection face aux Bleus et devrait à nouveau porter le brassard de capitaine.

Pour résister aux assauts de l’équipe de France, le joueur du Bayern pourra compter sur une charnière à trois avec Mats Hummels, Matthias Ginter et Antonio Rüdiger. Positionnés plus haut dans les couloirs, Robin Gosens tiendra le côté gauche et Joshua Kimmich évoluera sur le flanc droit. Gare à ces deux-là, le joueur de l’Atalanta et celui de Munich ont marqué face aux Lettons.

Un trio très mobile en attaque

Face aux Paul Pogba et autre N’Golo Kanté, le milieu allemand aura fort à faire pour contrôler l’entrejeu. Sans surprise en raison de la très probable absence de Leon Goretzka, les tauliers Toni Kroos et Ilkay Gündogan devraient être associés au centre du terrain.

En attaque non plus, Joachim Löw ne va pas innover face aux protégés de Didier Deschamps. Unique buteur en finale de la Ligue des champions avec Chelsea, Kai Havertz évoluera avec Serge Gnabry et le revenant Thomas Müller.

Si le vétéran du Bayern devrait débuter dans l’axe, comme contre la Lettonie, il est très susceptible d’échanger avec l’un de ses partenaires en cours de mettre afin de déséquilibrer la défense de l’équipe de France. Avec un tel trident, tout relâchement pourrait coûter cher aux Bleus.

JGL avec Loïc Tanzi