RMC Sport

Euro 2016 : Deschamps encense Benzema et surveille Dembélé

-

- - AFP

Alors que Karim Benzema peut de nouveau côtoyer Mathieu Valbuena, Didier Deschamps souligne, dans un entretien accordé à L’Equipe, l’importance que pourrait revêtir l’attaquant durant l’Euro 2016. A trois mois de l’ouverture de la compétition, le sélectionneur de l’équipe de France, n’exclut pas non plus d’intégrer la pépite du Stade Rennais, Ousmane Dembélé.

La levée partielle du contrôle judiciaire de Karim Benzema, lui permettant à nouveau de côtoyer Mathieu Valbuena, a de quoi réjouir Didier Deschamps. Si le joueur mis en examen depuis le 5 novembre dans l’affaire de la sextape est toujours écarté par la FFF, le sélectionneur des Bleus insiste, à trois mois du début de l’Euro 2016 (10 juin – 10 juillet) sur l’impact de l’attaquant au sein de l’équipe de France.

« Tous les pays nous envient Benzema »

« L’Euro avec ou sans Benzema ? Non, évidemment ce ne sera pas la même chose sur un plan sportif, assure Didier Deschamps dans L’Equipe. Mon but est d’avoir la meilleure équipe et donc les meilleurs joueurs. (…) Ce qu’il a de plus que les autres ? Son apport dans le jeu. Il apporte dans la construction. Vous n’êtes pas attaquant du Real pendant cinq ans, avec Mourinho, Ancelotti, Benitez ou Zidane, comme ça. Tous les pays nous l’envient. »

« Evidemment que je regarde Dembélé »

Et s’il confirme avoir sa « liste en tête », Deschamps avoue qu’ « il peut se passer beaucoup de choses d’ici au 12 mai ». A commencer par l’arrivée de la pépite du Stade Rennais, Ousmane Dembélé, actuellement étincelant ? « On m’en parle depuis deux ans. On va dire qu’il faut le laisser tranquille. Avant son triplé (contre Nantes dimanche dernier, 4-1), il avait fait d’autres choses. Il va vite, il percute, il a les deux pieds, il peut jouer aux trois postes devant. Et il va se bonifier. Est-ce trop tôt ? Tout dépendra de la concurrence. Mais évidemment que je le regarde. »

dossier :

Euro 2016

Jérémy Bilinski