RMC Sport

Euro 2016 : Gianluigi Buffon, 18 ans après

Gianluigi Buffon, leader d'expérience de l'équipe d'Italie

Gianluigi Buffon, leader d'expérience de l'équipe d'Italie - AFP

En 1998, il faisait partie du groupe italien battu par les Bleus en quart de finale du Mondial. 18 ans et une illustre carrière plus tard, Gianluigi Buffon va à nouveau disputer une grande compétition sur le sol français à l’occasion de l’Euro. Une compétition qui manque à son immense palmarès.

Est-ce que ce sera sa dernière ? Avec Gianluigi Buffon, modèle de longévité, difficile de répondre. A 37 ans, celui qui vient de fêter ses 20 ans de Serie A (!) repousse le temps et les certitudes. Il y a 18 ans, « Gigi » était déjà de la partie lors du Mondial en France, alors cantonné au rôle de troisième gardien. Près de 20 ans plus tard, toujours en forme, le portier de la Juventus Turin retrouve l’Hexagone pour disputer le quatrième Euro d’une illustre carrière où il a presque tout gagné.

Presque car deux grosses lignes manquent à son palmarès : la Ligue des champions, dont il a disputé deux finales en 2003 et 2015, et l’Euro. Il faut dire que la relation entre le gardien italien et la compétition européenne n’a pas toujours été au beau fixe. En 2000, blessé, il rate un rendez-vous conclu par une bourde de son remplaçant (Francesco Toldo) en finale face à Sylvain Wiltord avant le but en or de David Trezeguet. En 2004, même s’ils ne concèdent aucune défaite, les Italiens ne sortent pas du premier tour. En 2008, il ne peut empêcher l’Espagne de sortir la formation transalpine aux tirs au but en quart de finale.

Le cauchemar de la finale de l’Euro 2012

En 2012, alors qu’il n’a encaissé que trois buts jusque-là, il ne peut éviter la furia espagnole en finale et sombre comme tous les autres : 4-0 pour un triomphe net et sans bavure de la Roja. Entre tout ça, l’ancien de Parme avait touché le Graal avec le titre mondial en 2006, agrémenté d’une parade ultra décisive sur une tête de Zidane lors de la prolongation. Mais l’Euro continue d’échapper au désormais recordman transalpin des sélections.

Changement de donne en 2016 ? A priori, la Squadra Azzurra de Gigi Buffon ne fait pas partie des favoris. Mais elle n’est jamais plus à l’aise que quand on l’oublie, dans un rôle d’outsider qui lui permet de monter en puissance au fil des tours. Et quand on possède sans doute le meilleur gardien des 20 dernières années, c’est toujours plus facile. Même au crépuscule de sa carrière.

>> Euro 2016 : l'Italie et la Belgique au rendez-vous

>> Ballon d'Or : Buffon ne comprend pas son absence

>> Toutes les stars de l'Euro 2016