RMC Sport

Euro 2016 : les Trois Lions de l’Angleterre veulent enfin rugir

Chris Smalling, Danny Welbeck, Wayne Rooney et Jack Wilshere (de gauche à droite)

Chris Smalling, Danny Welbeck, Wayne Rooney et Jack Wilshere (de gauche à droite) - AFP

Impériale dans la phase de qualifications avec 30 points pris sur 30 possibles, l’Angleterre va aborder l’Euro en confiance et avec des arguments. Suffisant pour enfin faire mieux qu’une demi-finale ?

A chaque fois, ou presque, c’est la même formule. L’Angleterre arrive avec un statut d’outsider, voire mieux. Elle impressionne, elle fait peur, on se dit qu’elle va aller au bout. Puis elle doit faire face à une séance de tirs au but. Et elle rentre à la maison. A l’Euro, la chose est arrivée à trois reprises : 1996 (demi-finale contre l’Allemagne), 2004 (quart de finale face au Portugal) et 2012 (quart de finale contre l’Italie). Une fois sur deux depuis 20 ans, quoi.

Ça tombe bien, 2016 tombe du bon côté du « un sur deux ». Outsider permanent mais jamais gagnant, avec comme meilleur résultat à l’Euro une demie en 1968 et 1996, l’Angleterre aborde la compétition européenne avec de solides arguments.

10 victoires sur 10 en qualifications

Avec sa nouvelle génération cornaquée par quelques anciens d’expérience, à l’image d'un Wayne Rooney meilleur buteur anglais des qualifications (7) et devenu meilleur buteur de l'histoire des Trois Lions, la sélection du pays qui a inventé le football a survolé sa phase de qualifications : 10 victoires sur 10. Un sans-faute qu’elle est la seule à avoir réussi. Cela donne-t-il des certitudes pour la compétition ? Pas forcément. Mais ça fait grandir la confiance, élément essentiel pour naviguer dans le bassin de requins d’une telle compétition. Sortie en quart en 2012, éliminée dès le premier tour au Mondial 2014, l’Angleterre a une revanche à offrir à ses fans.

Avec pour la première fois des huitièmes de finale au programme, les hommes de Roy Hodgson auront surtout l’occasion d’effacer une incongruité historique. Dans son histoire, la sélection aux Trois Lions n’a en effet remporté… qu’un seul match à élimination directe dans une phase finale de l’Euro. C’était en 1996, en quart, contre l’Espagne. L’Angleterre avait gagné aux tirs au but. Comme quoi, tout arrive…

>> Euro 2016 : l'Angleterre qualifiée, Rooney dans l'histoire

>> Euro 2016 : Chantilly accueillera l'Angleterre

>> Les fiches des 24 équipes de l'EURO 2016