RMC Sport

Euro 2016: l’Angleterre qualifiée, Rooney dans l’histoire

Wayne Rooney et Ross Barkley

Wayne Rooney et Ross Barkley - AFP

L’Angleterre a décroché le premier billet qualificatif pour l’Euro 2016 après sa victoire à San Marin (0-6), ce samedi. Auteur de l’ouverture du score, Wayne Rooney rejoint Sir Bobby Charlton comme co-meilleur buteur de l’histoire de la sélection. La Suède a vécu une soirée cauchemardesque alors que l'Espagne a recollé sur la Slovaquie en tête de son groupe.

L’Angleterre n’a pas trainé pour rejoindre la France, qualifiée d’office en tant qu’organisatrice, à l’Euro 2016. Les Anglais ont décroché leur billet en poursuivant leur parcours parfait en phases de poules (groupe E), avec une septième victoire en autant de matches, ce samedi à San Marin (0-6). A l’image de leur sans-faute, le match a viré à la démonstration pour les hommes de Roy Hodgson.

Wayne Rooney a mis son équipe sur les bons rails en ouvrant rapidement le score sur penalty (13e). Un but, synonyme de record pour l’attaquant de Manchester United, qui rejoint Sir Bobby Charlton comme co-meilleur buteur de l’histoire des Three Lions avec 49 réalisations. La suite a viré à la démonstration, avec un but contre son camp de Brolly (30e), la première réalisation de Barkley en sélection (46e) sans oublier la contribution fructueuse des remplaçants Theo Walcott (68e, 78e) et de Harry Kane (77e).

La Suède s’incline en Russie et perd Zlatan

La Suède a vécu une très mauvaise soirée en s’inclinant en Russie (1-0). Un revers qui relance les Russes, troisièmes à un point des Suédois, et qui éloigne les hommes d’Erik Hamren de la première place. Les voilà désormais à sept points de l’Autriche victorieuse de la Moldavie (1-0). Et pour ne rien arranger, Zlatan Ibrahimovic a été remplacé dès la mi-temps après avoir reçu un coup au dos. La réception des Autrichiens mardi à Solna s’annonce décisive.

L'Espagne prend la tête

Plus tard dans la soirée, l'Espagne s'est imposée face à la Slovaquie (2-0) grâce à deux buts de Jordi Alba (5e) et Iniesta (30e sp). Grâce à ce succès, les Espagnols dépassent leurs adversaires du jour en tête du groupe C grâce à une meilleure différence de buts (+14 contre +8).

dossier :

Euro 2016