RMC Sport

Euro 2020: Bulgarie-Angleterre arrêté à deux reprises après des cris racistes

La rencontre à Sofia entre la Bulgarie et l’Angleterre, ce lundi (0-6), a été arrêtée avant la pause après des incidents à caractères racistes visant les joueurs noirs des Three Lions. L’arbitre, M. Ivan Bebek, n'a pas hésité à intervenir.

Les Anglais avaient prévenu: en cas de nouvel incident à caractère raciste ce lundi à Sofia contre la Bulgarie, leur adversaire dans les éliminatoires de l'Euro 2020, ils réagiraient en quittant le terrain. Après 45 minutes houleuses, ils n'en sont pas arrivés jusque-là, mais comme le prévoit le règlement, les cris entendus dans le stade Vassili Levski ne sont pas restés sans conséquences. Des saluts nazis ont aussi été vus dans les tribunes.

Mings et Rashford visés

Larges vainqueurs (6-0), les Anglais ont vite pris le dessus sur les Bulgares sur le terrain. Et dans les travées du stade, les cris de singe ont fini par descendre. Ils visaient notamment l'attaquant Marcus Rashford et le défenseur Tyrone Mings.

A la 27e, l'arbitre croate M. Ivan Bebek a sévi une première fois en interrompant le match pendant quatre minutes, le temps qu'une annonce soit passée par le speaker. Cela n'a pas calmé les "supporters" les plus haineux...

A la 42e, M. Bebek a de nouveau interrompu le match et a discuté longuement avec les deux sélectionneurs, Gareth Southgate et Marcelinho. Le match a fini par reprendre, sous les sifflets, et la première période s'est finalement terminée sur le score sans appel de 4-0 pour les Three Lions (buts de Marcus Rashford, doublé de Ross Barkley, but de Raheem Sterling).

Dernier avertissement avant l'arrêt définitif du match

Après deux interruptions, c'est l'arrêt définitif du match qui est prévu par le règlement de l'UEFA si d'autres cris racistes sont entendus. Les supporters bulgares sont prévenus... Au moment du deuxième avertissement, toutefois, plusieurs individus, vêtus en noir, ont quitté le stade sous l'oeil des caméras. Les principaux fauteurs de troubles peut-être?

Durant ces moments de tension, Ivelin Popov, le milieu offensif et capitaine de la Bulgarie, a été vu s'adressant à des supporters depuis le bord du terrain. Il leur demandait de cesser les chants racistes. Roy Keane, l'ancien milieu de terrain de Manchester United aujourd'hui consultant pour la chaîne ITV, a réagi à ces incidents: "On peut toujours parler de protocoles, mais ça me donne la nausée. C'est déchirant. Le match est terminé (à la pause, ndlr) mais regarder ça me rend malade."

dossier :

Euro 2021

N.B