RMC Sport

Angleterre: Abraham prévient, les Anglais quitteront la pelouse en cas d'injures racistes en Bulgarie

Passé en conférence de presse ce mardi, Tammy Abraham (22 ans) est revenu sur le déplacement houleux qui attend la sélection anglaise à Sofia lundi prochain, pour un match de qualification à l'Euro 2020 face à la Bulgarie. En cas d'injures racistes, les joueurs de Gareth Southgate quitteront le stade comme a prévenu l'attaquant de Chelsea.

De retour avec la sélection anglaise, Tammy Abraham devrait participer à sa première rencontre officielle avec les Three Lions. Deux matchs qualificatifs pour l'Euro 2020 se profilent pour les Anglais face à la République tchèque vendredi (20h45) et lundi en Bulgarie (20h45). Où le déplacement à Sofia inquiète déjà les joueurs.

En cause, le sujet épineux du racisme, que l'attaquant de Chelsea a abordé ce mardi en conférence de presse. "En cas de cris racistes, nous en avons parlé (...). Si nous décidons que nous voulons arrêter le jeu, quel que soit le score, nous le ferons. C'est une affaire d'équipe. N'isolez pas une personne, nous sommes toute une équipe. Si cela arrive à l'un d'entre nous, cela nous arrive à tous", a pris position l'attaquant de Chelsea qui a déjà marqué 8 buts cette saison en Premier League.

Abraham a déjà été victime d'injures racistes en août

Déjà victime d'injures racistes en août dernier, Tammy Abraham connaît bien le problème et craint, à l'image de son équipe, le déplacement en Bulgarie. "Comme une équipe nous déciderons de rester sur le terrain ou non", tranche encore l'homme de 22 ans, sensible à ces questions. "J'avais réglé le problème de la meilleure façon possible à mon avis. Je me suis tenu à l'écart de Twitter et de tous les médias, j'ai passé du temps avec mes coéquipiers et ma famille. Tout le monde l'a vu, tout le monde était au courant de ce qui se passait", revient encore Abraham sur les injures racistes subies sur les réseaux sociaux après la rencontre face à Liverpool en Supercoupe d'Europe où il avait raté le dernier tir au but, donnant la victoire aux Reds. 

En septembre dernier, Raheem Sterling évoquait déjà la possibilité de quitter la pelouse si de tels incidents se produisaient dans le stade lors du déplacement en Bulgarie. Des menaces répétées donc par le nouveau venu Tammy Abraham. 

GL