RMC Sport

Euro 2020: l’Ukraine qualifiée, l’Angleterre presque, l'Islande y croit encore

En battant le Portugal à Kiev (2-0), l’Ukraine est devenue la cinquième nation à valider son ticket pour l’Euro 2020. L’Angleterre, malgré de nouveaux incidents racistes en Bulgarie, s’est imposée largement (6-0), mais le succès du Kosovo contre le Monténégro (2-0) empêche les Three Lions de fêter déjà leur qualification. L'Islande, victorieuse d'Andorre (2-0), menace encore la Turquie et la France.

Après la Belgique, l’Italie, la Russie et la Pologne, cinq sélections pouvaient obtenir officiellement leur qualification pour l’Euro 2020 ce lundi: l’Angleterre (groupe A), l’Ukraine et le Portugal (groupe B) et la France et la Turquie (groupe H). Parmi elles, seule l’Ukraine a atteint son objectif.

Groupe A: l’Angleterre punit la Bulgarie, dans une ambiance raciste 

Pour se qualifier mathématiquement dès ce lundi, les Anglais avaient besoin d’une victoire contre la Bulgarie ainsi que d'une défaite du Kosovo face au Monténégro. Pour la première partie de la mission, il n’y a pas vraiment eu de problème à Sofia (6-0). Et ce en dépit de l’atmosphère exécrable de la rencontre, marquée par de nouveaux cris racistes, des saluts nazis et deux interruptions de l’arbitre.

Bien que pris pour cible par les "supporters" les moins évolués, Marcus Rashford a ouvert le score d’une frappe superbe (7e). Ross Barkley a vu double ensuite (20e, 32e) et Raheem Sterling a éteint tout suspense (45+3e). 4-0 après 45 minutes, la messe était dite. Raheem Sterling y est allé de son doublé à son tour au cœur d’une seconde période sans relief (69e), et Harry Kane a clôt le spectacle (85e). Mais la victoire des Kosovars face aux Monténégrins dans le même temps (2-0) laisse encore un peu de suspense dans ce groupe.

Groupe B: l’Ukraine qualifiée malgré Ronaldo

Absente de la dernière Coupe du monde, l’Ukraine sera bien présente à l’Euro. Et ce sera donc une première grande compétition en tant que sélectionneur pour Andriy Shevchenko, nommé après l’Euro 2016. Son équipe s’est qualifiée en battant le Portugal à Kiev (2-1). L’entame de match a pesé lourd dans la balance. Roman Yaremchuk a vite ouvert le score à bout portant après une intervention de Rui Patricio sur corner (6e). Andriy Yarmolenko, seul face au gardien, a fait le break ensuite (27e).

La Selecçao a bien tenté de revenir avec Cristiano Ronaldo. Le capitaine a d’ailleurs réussi à franchir la barre des 700 réalisations en carrière en marquant sur penalty le but de l’espoir (72e). Mais les champions d’Europe en titre n’ont pas réussi à arracher le point du nul, malgré une dernière lourde frappe de Danilo sur la barre dans les dernières minutes. Le deuxième ticket qualificatif du groupe B se jouera donc entre le Portugal (11 points) et la Serbie (10 points).

Groupe H: l’Islande est encore là

La Turquie et la France, qui ont fait match nul à Saint-Denis (1-1), restent en tête du groupe H avec 19 points chacun. Derrière, l’Islande et l’Albanie se rapprochent. Les Vikings islandais n’ont pas tremblé face à Andorre (2-0). Et l’Albanie, elle, a fait encore plus fort en allant s’imposer à Chisinau contre la Moldavie (4-0).

Avec 12 points au compteur, les Albanais ne peuvent plus rejoindre les Turcs et les Bleus. Les Islandais, par contre, sont toujours troisièmes avec désormais 15 points. Le match Turquie-Islande à Istanbul le 14 novembre pèsera très cher, avant Moldavie-Islande le 17 novembre. La France, elle, ne devra pas trembler face aux Moldaves (14 novembre) et en Albanie (17 novembre). S’ils prennent deux points sur les six possibles, les Bleus iront à l’Euro.

dossier :

Euro 2021

N.B