RMC Sport

Euro 2021: Après le carton de l’Espagne, l'appel à la démission d’un éditorialiste

Le large succès de l’Espagne face à la Slovaquie (5-0) a provoqué la colère de l’ancien sélectionneur, Javier Clemente, contre un éditorialiste de Chiringuito.

L’heure des règlements de compte a sonné en Espagne après le carton de la Roja face à la Slovaquie (5-0), mercredi à l’Euro. Critiquée de toutes parts après ses deux matchs nuls contre la Suède (0-0) et la Pologne (1-1), la sélection s’est finalement qualifiée pour les huitièmes de finale au terme d’une démonstration offensive face à un très faible adversaire. Et cela a suffi à Javier Clemente, ancien sélectionneur espagnol (1992-1998), pour demander des comptes aux journalistes de manière très virulente.

A l’issue de la rencontre, l’ancien technicien de l’OM (2000-2001), aujourd’hui âgé de 71 ans, s’en est pris à Javier Pedrerol, célèbre éditorialiste de l’émission à succès El Chiringuito. Il a publié un message très acerbe sur Twitter en demandant la tête de ce dernier.

"Lors de la Coupe du monde au Brésil, lorsque l'Espagne a perdu, Pedrerol a dit à Vicente del Bosque (alors sélectionneur, ndlr) de rentrer chez lui, a-t-il écrit. Aujourd'hui après la victoire et après avoir entendu, dans ton programme grotesque, ce que vous avez dit sur Luis Enrique et les joueurs, tu dois démissionner sans délai."

Ce n'est pas la première fois que l'ancien sélectionneur charge le présentateur. "Pedrerol est très stupide", avait-il lâché l'année dernière. Avant la rencontre, le journaliste avait assuré l’Espagne de tout son soutien, invitant Luis Enrique et ses joueurs à lui donner tort après deux premiers matchs indigents. "Bien que Luis Enrique pense que la presse est contre lui, nous sommes tous avec l'équipe nationale espagnole, avait-il assuré. Espérons que l'Espagne se qualifie demain, j'espère que nous rêverons à nouveau. Fermez la bouche à ceux d'entre nous qui ont douté. Si vous nous fermez la bouche, nous aurons tous gagné."

NC