RMC Sport

Euro 2021: Di Meco blâme le VAR pour le penalty litigieux d'Angleterre-Danemark

Membre de la Dream Team RMC Sport, Eric Di Meco déplore le penalty accordé à l'Angleterre contre le Danemark, lors de la demi-finale de l'Euro. Selon lui, l'assistance vidéo aurait dû demander à l'arbitre d'aller voir l'écran de contrôle. Il pense également que ce genre de contact, qui a fait tomber Raheem Sterling, n'est pas suffisant pour siffler une faute.

Eric Di Meco n'aurait pas donné le penalty accordé à l'Angleterre par le Danemark (2-1). L'ancien international français, membre de la Dream Team RMC Sport, "ne comprend pas" qu'une telle faute ait pu être sifflée à quelques minutes de la fin d'une prolongation de demi-finale de championnat d'Europe.

"Je serais Danois, je pense que j'aurais eu du mal à m'asseoir. (...) Quand tu donnes un penalty à ce moment du match, on sait que ce sera difficile pour l'autre équipe de digérer. Pour moi, tu n'envoies pas une équipe en finale sur ce genre d'action", a estimé Eric Di Meco, jeudi dans l'Intégrale Euro sur RMC.

Le Danemark aurait-il obtenu le même penalty?

"Ils nous ont montré trois ou quatre angles de ralentis pour dire qu'il y a peut-être un petit contact... Non, il faut que ce soit un assassinat pour qu'il ait penalty!", s'est-il aussi emporté, jugeant donc que Joakim Maehle n'avait peut-être rien à se reprocher dans son duel avec Raheem Sterling.

"La même action de l'autre côté, le penalty n'est jamais sifflé. C'est mon intime conviction", a ajouté Eric Di Meco, pointant le "contexte" lié à l'effeverscence des spectateurs anglais dans les tribunes de Wembley.

Mais attention: hors de question pour Eric Di Meco de pointer un défaut d'intégrité du Néerlandais Danny Makkelie, qui était au sifflet: "Je ne dis pas que l'arbitre est malhonnête". Par contre, l'ex-footballeur charge l'assistance vidéo. Il considère que le VAR aurait dû pousser l'arbitre à aller consulter l'écran de contrôle au bord du terrain: "Si on lui dit qu'il ne s'est pas trompé, il n'ira pas voir. Il ira si on lui dit qu'il y a un doute. Lui n'en a pas. C'est le VAR qui doit lui instiller le doute".

JA