RMC Sport

Euro 2021: facile face à la Turquie, la Suisse va devoir attendre pour la qualification

La Suisse a facilement disposé (3-1) de la Turquie, qui est définitivement éliminée de l'Euro 2021. Troisième de leur groupe, les Helvètes attendront pour savoir s'ils sont qualifiés pour les huitièmes.

En l’emportant tranquillement face à la Turquie (3-1), grâce à un Xherdan Shaqiri retrouvé, la Suisse a assuré l'essentiel ce dimanche. Troisième du groupe A, sa qualification pour les huitièmes dépend désormais entièrement des résultats des autres poules, qu'elle suivra attentivement toute la semaine. Avec zéro victoire, mais un but pour l’honneur, la Turquie sort elle de l’Euro la tête basse, après l’avoir traversé comme une ombre.

Le doublé pour Shaqiri

La Turquie a probablement cru qu’elle pourrait terminer son Euro sur une bonne note, pendant un temps. L’espace de six minutes, très exactement, pendant lesquelles elle a pressé très fort et s’est créé deux occasions, avant d’être cueilli à froid par Haris Seferovic. L’attaquant suisse, à l’entrée de la surface côté droit, a délivré son équipe d’une frappe du gauche expédiée dans le petit filet (1-0, 6e).

Cette ouverture du score rapide n’a fait qu’exposer un peu plus les largesses de la défense turque. Coupable d’erreurs d’alignement, pas assez agressifs sur le porteur de balle, les joueurs de Senol Gunes ont fini par craquer une nouvelle fois, avant la demi-heure de jeu. Un coup de grâce signé Xherdan Shaqiri, en difficulté depuis le début de l’Euro, d’un merveilleux enroulé du droit en pleine lucarne (2-0, 26e). Le score aurait pu s’aggraver, d’un côté comme de l’autre, en première mi-temps, mais Ian Sommer, le portier helvète, avait les gants chauds et Seferovic a raté une balle de 3-0.

Le poteau pour Xhaka

Dans une seconde mi-temps assez terne, où la Suisse a joué à sa main et globalement dominé, la Turquie s’est quand même offert son premier frisson de l’Euro, lorsqu’Irfan Can Kahveci, là aussi d’un enroulé hors de la surface, a réduit l’écart (2-1, 62e). Mais il n’a fallu que six minutes à Shaqiri pour définitivement mettre à l’abri la Nati (3-1, 68e). Alors que la différence de buts pourrait compter pour la qualification, les Suisses regretteront de ne pas avoir aggravé le score, avec notamment un coup franc sur le poteau de Granit Xhaka.

Avec cette troisième place, derrière l'Italie et le pays de Galles (à la différence de buts), la Suisse va devoir s'armer de patience. Il faudra pour eux que deux de leurs adversaires fassent moins bien que quatre points et une différence de buts de -1 , leur bilan dans ce groupe A. En 2016, ce total aurait suffi pour voir le prochain tour. Selon les résultats des prochains jours, la Suisse pourrait potentiellement croiser la route de la France en huitièmes.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport