RMC Sport

Euro 2021: l’annulation d’un hôtel en Hongrie a coûté très cher aux Bleus

L’annulation en dernière minute d’un hôtel en Hongrie a coûté 170.000 euros à la Fédération française de football, rapporte le Journal du Dimanche dans son édition du jour.

Une semaine après la fin du tournoi, il est encore question des mésaventures rencontrées à Budapest, par l’équipe de France de football, éliminée en huitièmes de finale de l’Euro 2021 par la Suisse, à Bucarest. Les conditions d’hébergement rencontrées en Roumanie avaient elles aussi fait grincer des dents, même si elles étaient un peu meilleures qu’en Hongrie, où le sentiment d’enfermement, avec des chambres sans balcon ni terrasse, avait pesé sur le moral des troupes du sélectionneur Didier Deschamps.

Une facture qui pèse sur un budget déficitaire

A Budapest, où elle a joué contre la Hongrie et le Portugal en phase de poules, l’équipe de France avait séjourné à l’hôtel Mariott, alors qu’il était prévu initialement que la délégation française s’installe à Gardony. Dans son édition du jour, le Journal du Dimanche (JDD) révèle le coût de l’annulation au dernier moment de cet hôtel: 170.000 euros. Une jolie facture dont la Fédération française de football (FFF) se serait bien passée, elle qui présentait déjà un budget prévisionnel déficitaire de 5,7 millions d’euros avant l’Euro 2021.

Inattendue sur la pelouse comme en dehors, l'élimination précoce de l'équipe de France à l'Euro accentue les incertitudes financières de la Fédération (FFF) qui comptait sur la sélection, juteuse vitrine du football tricolore, pour renflouer les caisses et colmater un budget prévisionnel déficitaire, le premier depuis plus de vingt ans, qu’elle présentait en tablant a minima sur un quart de finale pour les Bleus.

On comprend mieux l’amertume exprimée par Noël Le Graët au lendemain de l’élimination. Le parcours des Bleus à l'Euro a rapporté 12,75 millions d'euros à la "3F", bien loin des quelque 28,5 millions potentiels promis au futur vainqueur, à condition qu'il gagne tous ses matches. Un ticket pour les quarts aurait rapporté 2,5 millions de plus à la Fédération.

QM