RMC Sport

Euro 2021: pourquoi la bulle sanitaire a été mal vécue par les Bleus

Confrontés à une bulle sanitaire en raison du contexte propre à l'Euro 2021, les Bleus ont mal vécu de ne pas pouvoir voir leurs familles durant la compétition. Si ce n'est pas une excuse, cet élément a pu jouer un certain rôle dans leur échec.

Comment les Bleus en sont arrivés là? Quelles sont les raisons de leur élimination dès les huitièmes de finale de l’Euro 2021? Bien sûr, un seul élément ne suffit pas à expliquer l’échec tricolore. Au-delà des considérations tactiques ou physiques, il est clair que les Bleus ont mal vécu le fait de vivre dans une bulle sanitaire. A l’inverse des Portugais, des Belges ou encore des Espagnols, ils n’ont pas pu voir leurs familles. Ce n’est évidemment pas une excuse et ils ne peuvent pas se retrancher derrière ce contexte pour justifier leur faillite.

Le manque des proches s'est fait ressentir

Mais les conditions propres à cet Euro, en raison du coronavirus, semblent avoir joué un certain rôle. Vivre en collectivité, pendant un mois et demi, peut être compliqué. Mais en 2018, lors de la Coupe du monde en Russie, les joueurs de Didier Deschamps avaient eu droit à un hôtel privatisé rien que pour eux. Surtout, ils avaient pu voir leurs proches très régulièrement, tous les dix jours environ. Ils avaient de vrais moments avec leurs compagnes et enfants.

Il y a trois ans, certains joueurs savaient aussi rapprocher les clans, comme Adil Rami. En ce sens, le forfait d’Ousmane Dembélé après le match de poules contre la Hongrie a été un coup dur.

Et puis il y a trois ans, les familles voyageaient ensemble, elles se connaissaient toutes. C’était une vraie famille. Cette année, la cohésion n'était pas du tout la même, comme l'a prouvé l'échauffourée ayant eu lieu en tribunes entre la mère d'Adrien Rabiot et les familles de Paul Pogba et Kylian Mbappé, à la fin de France-Suisse lundi soir.

RMC Sport