RMC Sport

Euro 2021: l'UEFA ne veut pas de pubs arc-en-ciel en Russie et en Azerbaïdjan

Dans un commmuniqué transmis à l'AFP ce vendredi, Volkswagen assure que l'UEFA a demandé à ses sponsors principaux de ne pas afficher des banderoles arc-en-ciel en Russie et en Azerbaïdjan. Le constructeur automobile souhaitait envoyer "un signal clair en faveur de la diversité" dans les stades de Bakou et Saint-Pétersbourg, pour les quarts de finale.

L'UEFA a demandé à ses sponsors principaux de ne pas déployer de banderoles publicitaires aux couleurs arc-en-ciel dans les stades de Bakou et Saint-Pétersbourg, affirme ce vendredi Volkswagen, qui "regrette" cette décision.

"En raison des préoccupations de l'UEFA concernant le cadre juridique des sites en Russie et en Azerbaïdjan, l'Association nous a informés qu'il ne serait pas possible d'utiliser de la publicité aux couleurs de l'arc-en-ciel sur les panneaux publicitaires à Saint-Pétersbourg et à Bakou", affirme le constructeur automobile dans un communiqué transmis à l'AFP.

Volkswagen entendait "envoyer un signal clair en faveur de la diversité"

Cet épisode est un rebondissement de la polémique survenue à la fin de la phase de groupes, lorsque la ville de Munich a voulu illuminer son stade aux couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT avant le match Allemagne-Hongrie pour protester contre le vote d'une loi en Hongrie accusée de discriminer les homosexuels.

L'UEFA a interdit cette illumination, mais plusieurs sponsors principaux de l'Euro, dont Volkswagen, ont alors affiché leur solidarité en diffusant dans les stades des publicités aux couleurs arc-en-ciel pendant les huitièmes de finale. L'UEFA a autorisé l'opération, mais aucun de ces matches ne se jouait en Russie ou en Azerbaïdjan.

En refaisant la même chose pour les quarts de finale, Volkswagen entendait "envoyer un signal clair en faveur de la diversité". La diffusion de bandeaux aux couleurs arc-en-ciel reste cependant autorisée dans les stades de Rome et de Londres, précise Volkswagen. Pour rappel, la Suisse défiera l'Espagne ce vendredi à Saint-Pétersbourg, alors que la République Tchèque et le Danemark se retrouveront ce samedi à Bakou.

AFP