RMC Sport

Euro 2021: la Fédé anglaise présente ses excuses aux joueurs pour les incidents de Wembley

Le Telegraph indique ce mardi que la Fédération anglaise a envoyé une lettre aux sponsors ainsi qu'aux joueurs et à leurs familles et amis pour s'excuser après les incidents survenus à Wembley, avant la finale de l'Euro 2021 face à l'Italie. Des supporters avaient tenté d'entrer de force dans le stade, sans ticket.

Quelques heures avant la finale de l'Euro 2021 entre l'Angleterre et l'Italie, le stade de Wembley avait été pris d'assaut par de nombreux supporters, qui ne disposaient pas de ticket, tentant de forcer le passage. Plusieurs bagarres avaient éclaté aussi avant la partie, et d'autres débordements ont été notés. La Fédération anglaise (FA) de football est même désormais sous la menace de sanctions de la part de l'UEFA, avec de possibles matchs à huis clos.

Selon The Telegraph ce mardi, la FA a déjà présenté ses excuses auprès des sponsors pour les différents événements survenus à Wembley. Par ailleurs, la Fédération anglaise a aussi écrit aux joueurs de la sélection, à leurs familles et amis, pour s'excuser aussi de ce chaos provoqué par quelques supporters, où l'organisation a été débordée.

Des "scènes dérangeantes"

Dans cette lettre, la FA admet que les incidents se sont déroulés dans la zone où se trouvaient "nos sponsors, partenaires, les familles et amis des joueurs." La FA a assuré que des sanctions seraient prises contre les supporters incriminés, en collaboration avec l'UEFA. La FA a souligné aussi que les sept matchs précédents se sont disputés sans véritable problème, contrairement à la finale.

"Un certain nombre de fans ont forcé l'entrée à Wembley, et nous reconnaissons que pour beaucoup d'entre vous qui y ont assisté, vous et vos invités avez été témoins potentiellement de scènes dérangeantes, reconnaît la FA dans sa lettre. La foule à l'extérieur du stade était sans précédent et l'objectif des équipes de sécurité était alors de s'assurer que les portes d'accès n'étaient pas violées en grand nombre."

Selon la Metropolitan Police de Londres, les incidents de ce 11 juillet auraient d'ailleurs pu remettre en cause la bonne tenue du match entre l'Angleterre et l'Italie, où la Nazionale s'est imposée au terme d'une séance de tirs au but. L'UEFA avait annoncé le 13 juillet l'ouverture d'une enquête disciplinaire à l'encontre de la FA, alors que l'instance européenne avait déjà épinglé la Fédération anglaise à l'issue de la demi-finale face au Danemark.

GL