RMC Sport

Euro: les critiques très dures de Van Basten contre De Ligt après le match des Pays-Bas

Après la victoire des Pays-Bas mardi contre l'Autriche (2-0) à l'Euro, Marco van Basten s'en est pris à Matthijs de Ligt. Durement critiqué par l'idole de tout un peuple, le joueur de la Juventus a répondu avec classe.

Il ne devait pas s’attendre à se faire charger de la sorte. Pourtant auteur d’une solide prestation lors de la victoire des Pays-Bas contre l’Autriche (2-0) à l’Euro, Matthijs de Ligt a été copieusement critiqué par l’impitoyable Marco van Basten.

"De Ligt est un défenseur central. Il doit transmettre plus de leadership et se faire entendre, s'affirmer car il doit mener la défense, a réagi l'ancien attaquant des Oranje au micro de la chaîne néerlandaise NOS, jeudi soir. Au lieu de ça, il court juste après son joueur en laissant d'énormes trous. De Ligt est allé en Italie pour apprendre à défendre, mais je ne pense pas qu'il ait appris grand-chose là-bas."

La réponse classe signée De Ligt

Des propos assez durs alors que De Ligt faisait son retour à la compétition. Il avait été ménagé lors du premier match face à l'Ukraine (3-2), dimanche, en raison de douleurs aux adducteurs. Associé dans l'axe aux expérimentés Daley Blind et Stefan de Vrij, le joueur de la Juventus a rendu une copie propre, sans commettre d'erreurs. Pas suffisant selon Van Basten, qui ne semble pas être un grand fan de l'ancien chouchou de l'Ajax Amsterdam. En juillet 2020, il l'avait déjà taillé sur Ziggo Sport: "Je ne pense pas qu'il ait fait mieux que la saison dernière. Je pense qu'il aurait plus appris au Real Madrid, à Barcelone ou à Manchester City."

Mis au courant des dernières critiques de Van Basten à son sujet, De Ligt lui a répondu ce vendredi en conférence de presse. Avec une certaine classe, et sans se vexer.

"Je comprends. Si quelqu'un comme Van Basten critique, alors vous l’écoutez. Il a joué en Italie, tout comme moi. Il a parlé de la communication, qui s'est bien passée hier (jeudi), mais qui peut toujours être améliorée. Même si les choses se passent bien, il faut toujours essayer de s'améliorer. Je comprends ce qu'il dit, mais parfois il faut prendre une décision en l'espace d'une seconde. Je veux m'améliorer à chaque entraînement et chaque match. Je ne rejouerai pas un match parfait de sitôt, mais je m'efforce d'y parvenir." Prochain rendez-vous pour lui lundi face à la Macédoine du Nord (18h). Avant de s'attaquer aux huitièmes de finale.

dossier :

Euro 2021

RR