RMC Sport

Euro: les Espagnols se plaignent de la pelouse à domicile

Tenue en échec par la Suède (0-0) lundi, l’Espagne a critiqué la qualité de la pelouse du stade de la Cartuja à Séville, où la Roja disputera ses trois matchs de poule.

L’Espagne n’a pas profité de l’avantage de jouer à domicile pour son entrée en lice dans l’Euro, lundi face à la Suède (0-0). Dominatrice, la Roja n’a pas réussi à convertir ses occasions et le son public a même sifflé Alavaro Morata pour son manque d’efficacité. Les hommes de Luis Enrique ont aussi pesté contre un autre problème: la piètre qualité de la pelouse du stade de la Cartuja de Séville où ils disputeront leurs deux autres matchs de poules face à la Pologne, puis la Slovaquie.

"C'était lent, a regretté José Francisco Molina, directeur sportif de la sélection à l’issue de la rencontre. Pour notre jeu, une pelouse parfaite est meilleure pour nous. Il n'y a pas beaucoup de temps, mais nous avons déjà parlé aux gens de la pelouse et quelque chose peut être fait."

Les fortes chaleurs ayant récemment touché l’Andalousie a rendu le terrain très sec. Cela se traduit d’ailleurs visuellement avec des tâches jaunâtres dans certains secteurs grillés. La surface du stade olympique était pourtant en parfait état au mois d’avril après avoir accueilli les deux finales de Coupes du Roi. Mais elle s’est dégradée depuis. Lors de la séance d’entraînement précédant la rencontre dimanche, plusieurs zones avaient été pointées du doigt comme ralentissant la circulation du ballon.

"Quand vos meilleurs joueurs ne peuvent pas contrôler le ballon..."

"Le terrain n'a pas beaucoup aidé, a pesté Luis Enrique à la fin du match. Quand vous voyez vos meilleurs joueurs qui ne peuvent pas contrôler le ballon... Nous avons besoin que la pelouse soit meilleure, mais ce n'est pas une excuse. La pelouse ne m'a pas convaincu, je le regrette, surtout pour ce que nous voulons faire. Ils nous ont dit que c'était à cause des températures élevées."

NC