RMC Sport

France-Allemagne: comment N’Golo Kanté a conquis tout le monde

Pas loin d’être considéré comme le meilleur joueur du monde par ses pairs actuellement, N’Golo Kanté est entré cette saison dans une dimension technique et tactique supérieure.

Plébiscité après son titre en Ligue des champions, N’Golo Kanté (30 ans) estime parfois exagérées les louanges à son égard. "C'est vrai qu'on peut avoir une image un peu trop belle, un peu trop jolie. Je suis juste quelqu'un de normal, un joueur parmi tant d'autres", estime-t-il. Le milieu de terrain n’est pas très à l’aise avec la célébrité et les louanges parfois démesurées qui l’accompagnent, même si dans son cas, elles sont pleinement justifiées.

"Sa grande force, c'est qu'il est humble, c'est pour cela que le monde entier l'aime", a répondu Timo Werner samedi à une question sur les qualités de son coéquipier à Chelsea, qu’il croisera peut-être ce mardi, à l’occasion de la confrontation entre l’Allemagne et la France, pour l’entrée en lice des deux équipes dans la compétition. Autant la titularisation de Werner apparaît incertaine, autant il y a peu de doutes sur la présence de Kanté sur le terrain.

Giroud: "Avec lui, on a l'impression d'être douze"

L’infatigable milieu de terrain (48 matchs cette saison !) est un atout plus que précieux pour les Bleus, un joyau que le sélectionneur Didier Deschamps prend soin de préserver. Mais dès qu’il peut aligner, comme face à la Bulgarie (3-0), pour le dernier amical avant l’Euro, le patron des Bleus coche son nom sur la feuille sans trop hésiter. N’Golo Kanté est un joueur incontournable parmi les cadres qui forment cette équipe en quête d’un doublé.

"Il serait un atout pour n'importe quelle équipe du monde (...) dans les grands matches, il a récupéré tellement de ballons très importants, qui nous ont donné du temps pour remettre le jeu dans notre direction", analyse Werner, qui a remporté cette saison la Ligue des champions avec Kanté à Chelsea. Olivier Giroud, avec lequel il partage son quotidien en club et cette nouvelle aventure en bleu, a eu la même impression depuis le banc.

"Il est énorme, il a récupéré cinquante ballons, il leur a fait mal... Je ne sais pas quoi dire, il est incroyable ce mec, il court de partout, il fait des différences, il comble des brèches, il récupère des ballons... Avec lui on a l'impression d'être douze sur le terrain", plaisantait l’avant-centre des Bleus après la finale remportée contre Manchester City. Giroud n’est pas le seul à se montrer aussi dithyrambique. Rarement un joueur a autant fait l’unanimité.

Werner: "Un atout pour n'importe quelle équipe"

N’Golo Kanté est “le premier joueur que ses coéquipiers choisissent”, a confié à El Pais Didier Deschamps, "même à l’entraînement". "'NG' c'est vraiment une grosse sécurité que tu peux avoir au milieu de terrain, a expliqué à l’AFP Thomas Lemar. Tu sais qu'il couvre tous les ballons, il apporte défensivement et offensivement, il trouve les bonnes passes entre les lignes. C'est un joueur très, très complet qui le montre chaque saison."

Précieux pour l’équilibre de son équipe, N’Golo Kanté a étoffé sa palette, et n’est plus qu’un simple joueur de devoir capable de couvrir de grands distances, de récupérer des ballons et de fermer des espaces. Le milieu de terrain est bien plus que cela. Kanté s’est non seulement montré infatigable pour gratter des ballons mais également pour orienter le jeu vers les attaquants de Chelsea lors de prestations hors-normes.

"Il va sur le terrain et joue au football, c'est tout, il n'y a pas de tralala autour de sa personne", a poursuivi Werner depuis son camp de base de Herzogenaurach: "Il mord dans la chique et ne lâche jamais rien, même à l'entraînement." L’équipe de France et ses supporters vont donc croiser les doigts pour que leur joueur fétiche brille de mille feux cet été, si possible dès cette semaine.

QM