RMC Sport

Allemagne-France: Werner encense Kanté et craint Benzema

L’attaquant de Chelsea Timo Werner était en conférence de presse avec la sélection allemande ce samedi, à trois jours du choc Allemagne-France à l’Euro, à Munich. L’occasion d’évoquer ses futurs adversaires, dont son partenaire chez les Blues N’Golo Kanté et le buteur du Real Madrid Karim Benzema.

Timo Werner et N’Golo Kanté ne seront pas restés séparés longtemps. Un peu plus de 15 jours après avoir soulevé ensemble la Ligue des champions avec Chelsea, l’attaquant allemand et le milieu de terrain français ont rendez-vous mardi à Munich pour le match France-Allemagne, comptant pour le groupe F de l’Euro. Cette fois, les deux hommes seront adversaires. Dommage pour Werner qui, comme Kei Havertz il y a quelques jours, ne tarit pas d’éloge à propos de l’ancien joueur de Leicester.

"N'Golo est très doué et très modeste, tout le monde l’aime, a confié l’Allemand samedi en conférence de presse. Il laisse simplement son football parler. Il n'y a rien qui peut le distraire du jeu. C’est un vrai guerrier, il ne lâche jamais rien, il ne vous laisse jamais d’espace, même à l'entrainement. Il est essentiel pour n'importe quelle équipe. Et dans les gros matchs contre les grosses équipes, il est toujours fantastique, il redescend toujours et est prêt pour la transition offensive."

Mbappé-Griezmann-Benzema, "c'est le niveau "classe mondiale"

Admiratif de Kanté, l’ancien buteur du RB Leipzig l’est aussi à l’égard de la force de frappe des Bleus en attaque. Il n’a ainsi pas échappé au partenaire d’Olivier Giroud à Chelsea que Karim Benzema est venu renforcer la ligne offensive de l’équipe de Didier Deschamps. "Le retour de Benzema n'a pas fait de l'équipe de France une moins bonne équipe, c'est sûr, concède-t-il. C'est sans aucun doute un des meilleurs numéros 9 au monde. Ce n’est vraiment pas de chance qu’il ait été rappelé juste avant de jouer contre nous." Et Werner de poursuivre au sujet du trio Mbappé-Griezmann-Benzema : "Quand ces trois joueurs jouent ensemble, c'est le niveau "classe mondiale". Ce sera très dur de jouer contre eux. S'ils se trouvent bien, ils font des choses extraordinaires." Et l’Allemand de conclure sur la fin du long feuilleton Benzema et les Bleus : "J'ai entendu parler un peu de l'histoire... mais en fin de compte je crois que l'équipe de France veut, comme nous, devenir championne d'Europe... donc finalement, de l'eau a coulé sous les ponts et maintenant place à la compétition."

Werner: "J’essaie d’imiter Benzema"

Pour l'Allemand, qui avait 8 ans quand Karim Benzema a débuté sa carrière, le Français est un exemple à suivre. "Bien sûr j’essaie de l’imiter car il est très fort, confirme Werner. Il a beaucoup de qualités. C’est un numéro 9 classique. Il est aussi brillant avec ses pieds. Il est vraiment impliqué dans le jeu du Real. Il sait aussi distribuer. Il bouge bien dans la surface et possède un jeu de tête très fort. Avec Lewandowski et Ronaldo, ce sont les trois meilleurs d’Europe voire du monde."

ABr avec KM