RMC Sport

Hongrie-France: une enquête de l'UEFA après des insultes racistes contre des Bleus?

Selon la Cadena COPE, l’UEFA s’apprête à ouvrir une enquête pour déterminer si des joueurs de l’équipe de France ont été visés par des insultes racistes prononcées par des supporters hongrois lors de la rencontre de l'Euro 2021 entre la Hongrie et les Bleus, samedi.

C’était une atmosphère d’un autre temps, venue rappeler celles que l'on voyait dans les stades avant que le coronavirus ne décide de s’immiscer dans nos vies. Samedi, pour leur deuxième match de l’Euro 2021, les Bleus ont retrouvé un stade plein, le seul de la compétition à être rempli à 100%. Avec plus de 55.000 supporters déchaînés, en fusion en tribunes, pas du tout pas assommés par le soleil torride, la chaleur accablante et les 35 degrés, au moins, ressentis sur place. C’est dans ce décor de la Puskas Arena de Budapest que les champions du monde en titre ont buté sur la Hongrie (1-1).

>> Euro 2021: les infos en direct

Des cris de singes ?

Mais si l’ambiance était assourdissante et surchauffée, la fête pourrait bien avoir été gâchée. Car selon les informations de la Cadena COPE, l’UEFA s’apprête à ouvrir une enquête pour déterminer si des joueurs de l’équipe de France, dont Karim Benzema et Kylian Mbappé, ont été visés ou non par des insultes racistes prononcées par des supporters hongrois. La radio espagnole rapporte qu’un journaliste allemand présent sur place a fait état de cris de singes entendus pendant la rencontre. Mardi, lors du match entre la Hongrie et le Portugal (0-3), déjà à Budapest, Cristiano Ronaldo avait lui été victime de chants homophobes, selon Deportes Cuatro.

Le joueur de la Juventus avait également été hué à chacune de ses prises de balle, dès l'échaufemment. Le principal intéressé, auteur d'un doublé ce soir-là, n'avait pas réagi à ces chants provenant d'une partie des tribunes de la Puskas Arena.

RR