RMC Sport

Larqué : "Benzema prend l’équipe de France en otage"

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jean-Michel Larqué a réagi aux propos tenus dans Marca par Karim Benzema. Il juge les affirmations de l’attaquant du Real, ("Deschamps a cédé à la pression d’une partie raciste de la France"), totalement injustifiées.

« Il y a ces propos, il y les forfaits (Raphaël Varane, Jérémy Mathieu, Lassana Diarra ndlr). C’est une ambiance nauséabonde, délétère, s’inquiète Jean-Michel Larqué. Et l’équipe de France et Didier Deschamps ne méritent pas ce genre de débat. Deschamps a soutenu très longtemps Karim Benzema. Avant de gagner cette onzième Ligue des champions avec le Real Madrid, Benzema a connu avec l’équipe de France de longues traversées du désert. Il ne marquait pas de buts. Il n’était pas très performant. Deschamps l’a soutenu justement contre l’opinion publique. »

A lire ici >> Benzema : "Deschamps a cédé à la pression d’une partie raciste de la France"

A lire ici >> Jamel Debbouze : "Benzema et Ben Arfa payent la situation sociale de la France"

A lire ici >> Dupond-Moretti : "On reproche à Benzema la banlieue"

« Deschamps a toujours fait passer l’équipe de France avant tout »

Concernant l’impact de ces déclarations sur l’avenir de Karim Benzema en équipe de France, Jean-Michel Larqué ne ferme aucune porte. « Didier Deschamps ayant prolongé son contrat pour les deux saisons à venir, il est évident qu’avec de tels propos, Benzema ne se met pas en position de force. Peut-être qu’il se rendra compte que Didier Deschamps n’est pas celui qu’il décrit. Que Deschamps, dans l’intérêt supérieur du football, est un garçon qui a toujours fait passer l’équipe de France avant tout. Didier Deschamps le sélectionnera à nouveau. C’est encore possible, estime Larqué. Celui qui est perdant aujourd’hui, c’est Karim Benzema. Il ne faut pas prendre l’équipe de France en otage. C’est ce qu’est en train de faire le joueur et une partie de son entourage. »

la rédaction