RMC Sport

Slovaquie-Espagne,les compos: Sarabia titulaire surprise

L'Espagne affronte la Slovaquie ce mercredi (18h) dans un match capitale pour la qualification en huitième de finale de l'Euro 2021. La Roja doit absolument s'imposer pour être certaine de passer. Luis Enrique a procédé à quelques changements dans sa composition de départ, titularisant notamment l'ailier du PSG Pablo Sarabia.

Grosse pression sur l'Espagne. Après deux matchs nuls pour débuter l’Euro 2021, la Roja déçoit et croule sous les critiques des médias nationaux mais aussi des observateurs du monde entier. Face à la Slovaquie ce mercredi (18h), les hommes de Luis Enrique doivent absolument l'emporter pour assurer leur qualification pour les huitièmes de finale. Et pour se faire, le sélectionneur espagnol a fait quelques changements dans son onze de départ.

Dans son 4-3-3 traditionnel, l'Espagne va démarrer avec Cesar Azpilicueta à droite. Le jeune défenseur Eric Garcia accompagne Aymeric Laporte en défense. De retour après avoir été testé positif au Covid-19 avant le coup d'envoi de la compétition, Sergio Busquets réintègre le milieu de terrain. Surprise de la liste espagnole, Pablo Sarabia est aussi titularisé sur l'aile gauche.

La composition de l'Espagne : Simon, Azpilicueta, E. Garcia, Laporte, Alba, Busquets (C), Koke, Pedri, G. Moreno, Morata, Sarabia.

La composition de la Slovaquie : Dubravka, Pekarik, Satka, Skriniar, Hubocan, Hromada, Kucka, Haraslin, Hamsik (C), Mak, Duda.

Azpilicueta retrouve la sélection, deux ans et demi après

Luis Enrique fait donc des choix forts pour cette rencontre capitale pour la suite de la compétition. Alors qu'il n'était plus apparu sous la tunique espagnole depuis novembre 2018, Cesar Azpilicueta est de retour avec la Roja. Fort de sa saison avec Chelsea et vainqueur de la Ligue des champions en mai dernier, l'ancien pensionnaire de l'OM signe son grand retour. Le latéral droit de 31 ans va connaître sa 26e sélection.

Pour rappel, l'Espagne pourrait terminer première de sa poule si elle gagne et que la Suède ne fait pas de même contre la Pologne. Les troupes de Luis Enrique pourraient aussi terminer troisième en cas de match nul et que la Suède ne s'incline pas contre la Pologne.

Luca Demange