RMC Sport

Ce qui s’est passé dans le vestiaire lyonnais à la mi-temps de Lyon-Roma

Jallet et Nainggolan

Jallet et Nainggolan - AFP

Mené 2-1 à la pause par l’AS Roma en 8e de finale aller de Ligue Europa, l’Olympique Lyonnais, métamorphosé, a renversé la vapeur en deuxième période pour brillamment s’imposer 4-2 jeudi soir au Parc OL.  Mais qui s’est-il passé dans le vestiaire lyonnais à la mi-temps ?

En menant 2-1 à la pause sur la pelouse du Parc OL, l’AS Roma pensait aborder tranquillement le 8e de finale retour de Ligue Europa dans une semaine à Rome. Erreur. Les Gones, survoltés après la pause, ont frappé trois fois pour s’adjuger une victoire éclatante et prometteuse (4-2) en vue des quarts de finale. Comment expliquer cette métamorphose ? On trouve une partie de la réponse à cette question dans le vestiaire des Gones durant une pause salvatrice.

Morel : "Le coach n'a pas pu placer un mot"

Une mi-temps durant laquelle un homme, Christophe Jallet a pris la parole devant ses partenaires. "Il a parlé pendant 10-15 minutes, le coach n’a pas pu placer un mot, sourit Jérémy Morel. Il a tout dit, il a trouvé les mots qu’il fallait." Une initiative d’autant plus surprenante que l’ancien joueur du PSG était remplaçant au coup d'envoi avant d’entrer en deuxième période. "En étant sur le côté, il avait sa vision du match", commente l'ancien Marseillais. Parti s’échauffer après son speech, l’arrière droit de l’OL a pris part à la deuxième période à la place de Rafael, blessé.

VIDEO: les superbes buts de Tolisso, Fekir et Lacazette pour l'OL face à la Roma

Genesio: "Jallet a pris la parole avec son cœur"

Sa démarche a aussi été saluée par Bruno Genesio. "Christophe Jallet a pris la parole avec son cœur. Il a dit ce qu’il ressentait. C’est bien qu’un joueur d’expérience sur le banc prenne ce type d’initiatives." Si le temps de parole de l’entraîneur lyonnais a été considérablement réduit à cause de "Coach Jallet", Genesio a tout de même procédé à quelques réajustements tactiques payants. Notamment pour jouer plus haut. "Alex (Lacazette) était moins isolé en seconde période et on s’est donc créé plus d’occasions." Et ses hommes ont renversé la Louve.

A lire aussi>> Genesio: "Lacazette a fait ce qu’il devait pour être sélectionné en équipe de France"

AB avec EJ à Lyon