RMC Sport

Everton-Lyon : Rooney n’a jamais été décisif contre l’OL (mais il n’a jamais perdu non plus)

-

- - AFP

Avec Everton, Wayne Rooney devrait disputer son quatrième match européen face à l’OL. Lors des trois rencontres précédentes, il n’a jamais été décisif, mais n’a pas connu la défaite non plus.

Probablement titulaire ce jeudi avec Everton pour affronter Lyon en Europa League (21h05), Wayne Rooney va retrouver une vieille connaissance. Le joueur de 31 ans devrait en effet disputer son quatrième match face à l’OL depuis le début de sa carrière.

A lire aussi >> Wayne Rooney égratigne Manchester United

Bilan : 0 buts en 3 matches malgré 2 victoires et 1 nul

La première fois que ce dernier a croisé la route des Gones, c’était en Ligue des champions, en novembre 2004, à Old Trafford, quand l’attaquant anglais venait de signer à Manchester United pour un montant de 37 millions d’euros. Trois ans et demi plus tard, les Red Devils affrontaient de nouveau les protégés de Jean-Michel, en huitièmes de finale cette fois-ci.

Rooney face à l'OL de Michael Essien en novembre 2004
Rooney face à l'OL de Michael Essien en novembre 2004 © AFP

Au terme de ces trois matches, Rooney ne s’est jamais montré décisif, laissant respectivement à Garry Neville, Ruud van Nistelrooy, Carlos Tévez et Cristiano Ronaldo le soin de marquer. En revanche, il n’a jamais connu la défaite puisqu’avec le club mancunien, il s’est imposé face aux Rhodaniens à deux reprises à domicile (2-1 et 1-0) et a concédé le match nul à Gerland (1-1).

A lire aussi >> OL: Depay sait ce qu’il doit travailler (et Genesio est bien d’accord)

Espérons pour les septuples champions de France que le meilleur buteur de l’histoire de MU (253 réalisations) reste une de fois plus muet face à leur équipe, et que cette fois-ci, son nouveau club n’ait pas la mauvaise idée de gagner ou ne serait-ce que prendre un point, tant les Lyonnais en ont besoin pour avancer dans la compétition.

VIDEO. Ligue Europa - Courbis voit des matchs difficiles pour les clubs français

dossier :

Wayne Rooney

AG