RMC Sport

Ligue Europa: méfiance, Salzbourg a déjà remonté deux buts de retard

La victoire par deux buts d’écart en demi-finale aller de Ligue Europa sur Salzbourg (2-0) n’offre pas de totale garantie à l’OM dans l’optique de la qualification pour la finale. L’historique récent de la formation autrichienne dans la compétition incite à la plus grande prudence.

L’excès de confiance pourrait être un danger guettant l’OM en vue de la demie retour. Vainqueur de Salzbourg (2-0) en demi-finale aller de la Ligue Europa jeudi, l’Olympique de Marseille dispose d’un bel avantage mais n’est toujours pas qualifié. Il n’est qu’à la moitié du chemin. A l’image de Maxime Lopez et Rudi Garcia, les Marseillais sont conscients de la tâche qu’il leur reste à accomplir. L'entraîneur marseillais a d’ailleurs tenu un discours ferme en ce sens dans le vestiaire, après la victoire. Dominé (1-0) sur le terrain de Salzbourg en phase de poules de la même compétition cette saison, l’OM n’a pas offert assez de garanties au match aller en demie pour se permettre de calculer.

Trois buts en quatre minutes contre la Lazio

Au contraire, il a des raisons de craindre le pire. Remonter deux buts d’écart, Salzbourg sait faire. Mieux, la formation soutenue par Red Bull a déjà comblé un déficit plus important contre la Lazio de Rome, au tour précédent. Défait 4-2 chez les Italiens, le Red Bull Salzbourg a encaissé l’ouverture du score au retour, ce qui donnait 5-2 en score cumulé sur les deux matches.

"Notre devise ? ne pas baisser les bras"

Mais les Autrichiens, durs au mal, n’ont rien lâché. Après l’égalisation rapide de Dabbur (56e), ils ont appuyé très fort et passé trois buts aux Romains en l’espace de quatre minutes pour renverser la vapeur, par Haidara (72e), Hwang (74e) et Lainer (76e), et s’offrir le droit de défier les Marseillais. "Notre devise, cette année, est de ne pas baisser les bras", a déclaré Marcos Rose jeudi après la défaite au Vélodrome. L’OM est prévenu.

QM