RMC Sport

OL-Besiktas: Un match particulier pour la communauté arménienne de Décines

Lyon reçoit le Besiktas d’Istanbul ce jeudi (21h05), ce jeudi pour les quarts de finale de la Ligue Europa. Une rencontre qui se disputera au Pac OL qui se trouve dans la petite ville Décines, où vit l’un des plus grandes communautés arméniennes de Rhône-Alpes.

"La petite Arménie". C’est ainsi qu’est surnommée la petite ville de Décines, où Jean-Michel Aulas a décidé de faire construire le Parc OL. Alors que l’Olympique Lyonnais s’apprête à recevoir le Besiktas d’Istanbul, ce jeudi (21h05), la soirée s’annonce particulière pour certains supporters Lyonnais. Dans cette petite ville, située à l’Est de l’agglomération lyonnaise, vit une grande communauté arménienne. La plus grande de Rhône-Alpes, venue ici pour fuir le génocide perpétré en 1915 par les Turcs.

Alors que 15 00 supporters turcs sont attendues au Parc OL, la rencontre s’annonce singulière. "Les Turcs tu sais on ne les a pas trop dans notre cœur" a confié Christian Manoukian, supporter lyonnais d’origine arménienne. La venue massive de ces supporters turcs ravive quelques humeurs chagrines. 

Mécontent de la gestion de la billetterie

Durant ce quart de finale de Ligue Europa les supporters du Besiktas devraient (comme à leur habitude) faire beaucoup de bruit, comme l’explique Yohan Manoukian lui aussi fan de l’OL. "Ils sont nationalistes, ils sont patriotiques donc ils vont chanter pendant tout le match. Mais moi je ne comprends pas que la billetterie ne se soit pas faite avec la mairie de Décines, comme il y a une grosse communauté arménienne, les dirigeants auraient dû essayer justement de mettre un maximum d’Arméniens dans le stade pour défendre les couleurs de l’Olympique Lyonnais." Une billetterie qui a été prise d’assaut par les supporters turcs de France, à qui le club ne peut refuser de vendre des places comme l’a rappelé Jean-Michel Aulas.

Plus qu’un enjeu sportif

Cette rencontre n’a pas donc pas qu’un enjeu sportif. Ce OL-Besiktas est symbolique pour la communauté arménienne et Yohan Manoukian: "j’aimerais que les joueurs lyonnais mettent la tunique lyonnaise, et qu’ils pensent à Décines, quand ils vont jouer au ballon. Parce qu’ils jouent chez nous. Et il va falloir qu’ils mouillent le maillot pour Décines qui est la petite Arménie. Alors Lacazette si tu m’écoutes, triplé mon pote!"

A lire aussi >> Besiktas-Lyon: l’OL conseille à ses supporters de ne pas aller en Turquie

Une victoire pour la reconnaissance

Les Lyonnais devront certes faire face à une marée humaine rouge, blanche et noire, mais ils pourront compter sur l’appui de ces supporters qui croient en eux. "Tous les arméniens, tous les supporters lyonnais sont derrière eux […] Si je devais les motiver je leur dirais: les gars vous allez rentrer sur le terrain avec le maillot de l’Olympique Lyonnais. Vous allez le mouiller, mais vous allez mouiller en même temps le maillot de l’Arménie avec ça. Pour vous ça ne va pas vous paraître aussi évident, mais pour nous, qui supportons l’Olympique Lyonnais et qui sommes d’origine arménienne, vous allez jouer comme si vous jouiez sous nos couleurs", assure Christian Manoukian.

A lire aussi >> OL: pour Aulas, aller jouer à Besiktas c’est "moins dur qu’à Bastia"

T.B, propos recueillis par Edward Jay