RMC Sport

Rennes: "On a donné une belle image", Létang salue le parcours de ses joueurs

Après l'élimination du Stade Rennais en huitième de finale de la Ligue Europa par Arsenal (3-0), Olivier Létang était à la fois déçu de ne pas voir son équipe poursuivre son beau parcours européen et fier du travail accompli par ses joueurs ces derniers mois.

Game over pour le Stade Rennais. Malgré leur belle victoire acquise à l’aller sur leurs terres (3-1), Hatem Ben Arfa et ses coéquipiers ont pris la porte en huitièmes de finale de la Ligue Europa. Leur lourde défaite subie jeudi à l’Emirates Stadium (3-0), contre une équipe d’Arsenal largement meilleure qu’au Roazhon Park, a mis fin à leur beau parcours européen. Et pour Olivier Létang, les Bretons doivent désormais se remobiliser et relever la tête en championnat. Huitièmes de Ligue 1, ils sont dans la course pour décrocher une nouvelle qualification pour une Coupe d’Europe en fin de saison. "On a encore une fin de saison intéressante", a tenu à rappeler le président rennais au micro de RMC Story.

"L'objectif est de nous qualifier"

"L'important est de continuer à bâtir. On a encore une fin de saison intéressante. L'objectif est de nous qualifier, on est toujours en course. On n'a pas l'habitude de participer à une phase européenne où on laisse des forces mais ce n'est pas parce qu'on est éliminés par une très belle équipe d'Arsenal qu'il faut abandonner", a-t-il développé.

Cette aventure en Ligue Europa peut-elle pousser le Stade Rennais à investir lors du prochain mercato estival pour pouvoir se donner les moyens de briller à nouveau sur la scène européenne? "Les joueurs valent cher. Forcément ce qui s'est passé donne envie à tout le monde et valide le travail déjà réalisé", a souligné Létang.

"Je n'aime pas me retrancher derrière l'arbitrage mais..."

"Vous savez que le fair-play financier implique que vous ne pouvez pas dépenser de l'argent que vous ne générez pas. Mais cela donne évidemment envie de revenir. Je pense qu'on a donné une belle image du Stade Rennais et probablement du foot français", a glissé le président rennais, qui ne souhaitait pas accabler ses joueurs jeudi soir après leur déroute à l'Emirates.

"Il y a deux sentiments ce soir. Le premier, c’est forcément de la déception parce qu’on n’a peut-être pas fait tout à fait le match qu’on aurait dû faire. Mais la campagne européenne a été très intéressante. Je n’aime pas me retrancher derrière l’arbitrage. Je crois qu’il y a deux situations de hors-jeu", a-t-il appuyé.

"Cela a permis au club de grandir"

"Mais au-delà de ça, ils ont eu un certain nombre d’opportunités. On a manqué de poids. Mais ça a permis au club de grandir, d’acquérir de l’expérience pour les joueurs contre un grand club européen", a-t-il expliqué. Et de conclure: "On parlait d’Europe, mais le club n’avait jamais gagné un match dans une phase de poules dans une compétition européenne. Je crois au travail dans le temps. On est déjà concentrés sur demain."

>> La Ligue Europa, c'est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

RR