RMC Sport

Coronavirus: Hegerberg prête à baisser son salaire pour les employés de l'OL

Opérée du genou il y a deux mois, Ada Hegerberg profite du confinement pour effectuer sa rééducation à domicile. L'attaquante de l'OL a choisi de ne pas rentrer en Norvège, malgré la pandémie de coronavirus. Et elle est prête à voir son salaire diminuer pour maintenir les emplois des salariés du club lyonnais.

Le football mondial est à l'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus. Mais pour Ada Hegerberg, ça ne change pas grand chose pour l'instant. L'attaquante de l'OL, opérée du genou droit il y a deux mois après une rupture du ligament antérieur, profite du confinement pour effectuer sa rééducation à domicile. Un kiné est autorisé à venir chez elle pour travailler.

"Ça se passe bien, je ne me plains pas, a-t-elle expliqué ce mercredi dans Team Duga sur RMC. C'est un challenge avec cette blessure mais beaucoup de personnes sont là pour m'aider. Il y a pire comme situation." 

Native de Molde, au sud-ouest de la Norvège, la buteuse de 24 ans a préféré rester à Lyon durant la crise. Loin de sa famille et de son mari, basé en Pologne. "Je me suis posée la question mais j'ai décidé de ne pas rentrer en Norvège, même si les restrictions sont moins importantes là-bas. J'ai tous mes équipements ici. Ma famille me manque mais je reste tranquille à la maison", témoigne la Ballon d'Or 2018. 

"C'est le moment d'aider le club"

Consciente de la crise économique qui accompagne l'épidémie de Covid-19, Hegerberg se dit prête à voir sa fiche de paie diminuer par solidarité envers son club. Pour que l'ensemble du personnel puisse conserver un emploi: "Il y a des discussions en cours à ce sujet, c'est le moment pour les joueuses de se mettre à disposition afin d'aider le club. Je pense aux employés, il faut absolument les garder. Ce sont des gens fantastiques, qui nous aident beaucoup. 

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur