RMC Sport

OL-PSG féminin: l’affaire Hamraoui "a affecté les deux équipes", selon Bompastor

Sonia Bompastor s’est présentée face à la presse ce samedi à la veille du choc entre les féminines de l’OL et du PSG. L’entraineure des Feunottes s’est exprimée sur les conséquences de l’affaire Hamraoui au sein de la première division.

Perturbé depuis plusieurs jours par la triste affaire Hamraoui, le PSG a tenté de faire reporter le choc de la première division féminine face à l’OL. En vain, la FFF a refusé la demande du club francilien et le duel face à Lyon se jouera comme prévu ce dimanche soir. Reste à savoir comment les joueuses des deux équipes parviendront à passer outre les secousses et les conséquences de la récente agression dont a été victime la joueuse de Paris et des Bleues.

Idem pour les proches d’Aminata Diallo, accusée d’avoir fomenté le guet-apens contre sa coéquipière puis sortie de garde-à-vue sans charges retenues contre elle. À la veille du choc de la D1 Arkéma, Sonia Bompastor a reconnu que la situation n’était pas facile à gérer pour les joueuses lyonnaises.

"Les événements qui se sont passés sont tristes et cela dépasse l’aspect sportif puisqu’aujourd’hui la situation attriste au-delà du milieu sportif. C’est parfois peu évident de se concentrer sur la performance et sur un match de foot qui va avoir lieu dimanche soir, a estimé l’entraîneure de l’OL en conférence de presse. Après on est des professionnelles et notre job va être de rester concentrées sur le match de dimanche et d’être performantes pour aller chercher la victoire."

Bompastor: "Toutes concernées et toutes attristées"

Forcément perturbées par la situation vécue par leurs coéquipières, les Parisiennes vont devoir batailler pour rester dans leur match. Mais là encore, pour la technicienne rhodanienne, les joueurs de l’OL aussi vont avoir à gérer leurs émotions.

"D’une manière générale, ce qu’il s’est passé a affecté les deux équipes et même l’ensemble des équipes de la D1 Arkéma. Maintenant l’idée c’est que, en terme de concentration, d’être capable de mettre le focus sur le match, a enchaîné l’ancienne latérale de l’équipe de France et de Lyon. Après des joueuses sont assez proches, d’autres même moins proches, on est toutes concernées et toutes attristées de la situation."

Endler s’attend à un gros match du PSG

Passée du PSG à l’OL pendant l’intersaison, Christiane Endler fait confiance à ses anciennes partenaires pour répondre présent ce dimanche lors du choc de la huitième journée de D1. La gardienne chilienne a rappelé le professionnalisme des Parisiennes.

"Je connais bien les joueuses du PSG. Vous pouvez être sûr que le plus important pour elles, c’est le match de dimanche. Ce sont des compétitrices, encore plus quand il s’agit d’affronter Lyon. Elles ne pensent qu’à une chose: gagner le match. Elles sont dans une situation difficile avec ce qu’il se pase. Mais ce sont des professionnelles et elles savent faire la part des choses. Je m’attends à ce qu’elles jouent un gros match."

JGL avec ADu.