RMC Sport

Equipe de France: Pedros n’est pas "jaloux de Diacre ni de son poste"

Ancien entraîneur de l'OL entre 2017 et 2019, Reynald Pedros n'a pas hésité à pointer du doigt récemment la gestion de Corinne Diacre dans les dissensions en équipe de France qui l'opposent à plusieurs lyonnaises. Invitée du Late Football Club sur Canal + ce vendredi, la sélectionneure des Bleus a évoqué la "jalousie" de certains commentaires. Un sous-entendu auquel le principal intéressé, présent en plateau, n'a pas manqué de réagir.

Critiquée, aussi bien à l'intérieur de son groupe avec le clan des Lyonnaises ou à l'extérieur, Corinne Diacre s'accroche à son poste de sélectionneure de l'équipe de France. Si elle compte encore des partisans, dont en premier lieu le président de la Fédération Française de Football (FFF) Noël Le Graët qui n'a pas hésité à la prolonger jusqu'en 2022, l'ancienne défenseure s'est livrée vendredi à une passe d'armes indirecte avec Reynald Pedros.

Invitée du Late Football Club sur Canal + à l'issue de la large victoire des Bleues face à la Macédoine du Nord (11-0) dans les qualifications à l'Euro 2022, Corinne Diacre a tenu à revenir sur les récentes critiques de Reynald Pedros, ancien entraîneur de l'OL. "Ce rôle, il m'appartient aujourd'hui. Je sais aussi que la place est très convoitée, je ne suis pas dupe. Quand j'entends certains commentaires, j'ai un poste qui fait rêver, qui fait des jaloux, a glissé Corinne Diacre, dans un sous-entendu assez clair. C'est de bonne guerre".

"Si à chaque fois qu'on donne notre avis, c'est parce qu'on veut prendre sa place, c'est un raccourci"

Présent en plateau en qualité de consultant, Reynald Pedros n'a pas manqué de réagir face aux insinuations de Corinne Diacre. "J'ai exprimé ce que je ressentais sur le différend entre les Lyonnaises et elle. Je vais la rassurer, j'ai beaucoup de défauts mais la jalousie n'en fait pas partie, se justifie celui qui fut entraîneur de l'OL entre 2017 et 2019. Je ne suis ni jaloux d'elle ni de son poste, je n'ai jamais convoité son poste. A chaque fois qu'on a pu dire des choses, c'est l'argument qu'elle a mis en avant".

Si le nom de Reynald Pedros est parfois évoqué pour remplacer Corinne Diacre à terme, l'ancien milieu offensif de Nantes se défend de tout intérêt pour l'heure. "Aujourd'hui, elle fait ses choix en tant que sélectionneure. On a le droit de les contester. Maintenant, si à chaque fois qu'on donne notre avis, c'est parce qu'on veut prendre sa place, c'est un raccourci, coupe encore Pedros. C'est le journaliste qui fait l'article et qui met entre parenthèses mon nom. Mais je ne suis pas intéressé car ce poste n'est pas à prendre. Il y a une sélectionneure en poste jusqu'en 2022. Ça s'arrête là. Je n'ai jamais œuvré ni appelé Noël Le Graët pour sonder quoique ce soit, je trouve ça dommage". 

GL