RMC Sport

France-USA: pourquoi les Bleues jouent en même temps que PSG-Bayern

L’équipe de France féminine va affronter les États-Unis, ce mardi soir au Havre. Un match amical de prestige programmé en même temps que le quart de finale retour de Ligue des champions entre le PSG et le Bayern Munich (21h sur RMC Sport 1). De quoi faire de l’ombre aux joueuses de Corinne Diacre.

Si vous êtes fan de foot, vous serez certainement devant RMC Sport 1 ce mardi soir, pour le quart de finale retour de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich. Mais certains supporters suivront aussi le choc du football féminin mondial, prévu au Havre, entre l’équipe de France et les championnes du monde américaines. Un doublon assez récurrent, qui impacte la visibilité des Bleues de Corinne Diacre. Mais qui a de multiples explications.

L’UEFA ne s’oppose pas à la superposition des compétitions

Contrairement aux compétitions masculines, où l’UEFA (comme la Fifa) demande aux fédérations de ne pas programmer de matchs de coupe nationale sur les périodes de Ligue des champions, les dates des trêves internationales féminines ne sont pas protégées par ce principe de non-doublon des compétitions. Et ces dernières saisons, ces trêves sont souvent programmées en même temps que les journées de C1.

Pour cette fenêtre d’avril, la trêve féminine a débuté le lundi 5 avril et se termine ce mardi au soir. Les joueuses doivent être de retour en club dès ce mercredi. Le choc face aux USA a été validé après que les championnes du monde aient calé leur affrontement face à la Suède (qui s’est joué samedi dernier). La rencontre face aux coéquipières de Megan Rapinoe a été annoncée un mardi, trois jours avant le tirage de la Ligue des champions. Le contrat avec les USA était déjà conclu lorsque le PSG a découvert qu’il affronterait le Bayern. Les USA jouant le samedi face aux Suédoises, il n’y avait pas d’autre fenêtre disponible pour la rencontre face à la France.

France-USA parmi les matchs en prime time négociés avec W9

Qui dit rencontre de l’équipe de France féminine, dit diffuseur. En l’occurrence W9. Dans le contrat conclu entre la Fédération française de football et la chaîne, un certain nombre de matchs par saison doivent être programmés en prime-time. Et la rencontre face aux Américaines en fait partie. La chaîne a choisi l’horaire en connaissance de cause et estime que le public de PSG-Bayern n’est pas le même que celui des Bleues. La négociation (qui n’a pas eu lieu) aurait donc été sportive, pour tenter de décaler la rencontre en "access" par exemple (avec un coup d’envoi à 18h ou 19h), et ne pas être en frontal avec le quart de finale retour PSG-Bayern Munich.

Anthony Rech