RMC Sport

La capitaine de Manchester United, répond aux critiques de Megan Rapinoe

La capitaine de l'équipe féminine de Manchester United, Katie Zelem, a tenu à répondre aux critiques de Megan Rapinoe. La star américaine du football féminin avait qualifié de "honteux" l'investissement tardif du club anglais.

Katie Zelem, capitaine de Manchester United, a tenu à réagir après les propos très critiques de Megan Rapinoe au sujet de l’implication du club anglais dans le football féminin. La star américaine avait qualifié de "honteux" l’investissement très tardif de l’un des clubs les plus riches de la Premier League. "Nous sommes en 2020. Depuis combien de temps la Premier League existe-t-elle? Et nous voyons tout récemment, un club comme Manchester United consacrer des efforts et des moyens à une équipe féminine?", avait-elle déclaré à la BBC.

La milieu de terrain des Red Devils, a tenu à répondre suite aux propos de l’américaine, au micro de Sky Sport ce dimanche: "chacun a le droit d'avoir son opinion, mais vous pouvez voir à quel point le club se porte bien maintenant". Des bons résultats depuis le début de la saison qui selon la capitaine, "a peut-être aussi dépassé nos propres attentes".

"Nous espérons que Manchester United sera un jour au sommet de l'Europe" 

Arrivée dans la WSL en 2018, Katie Zelem salue la bonne évolution de son équipe: "Manchester United a déjà eu un plan et une stratégie et maintenant, il est vraiment en train de se mettre en place et vous pouvez voir à quel point nous avons réussi d'année en année, depuis la promotion de l'année dernière et jusqu'à notre situation actuelle".

L’Anglaise de 24 ans affiche clairement les ambitions de la section féminine de MU: "En tant que club et joueuse, vous voulez simplement continuer à construire sur cette base et espérer que Manchester United sera un jour au sommet de l'Europe". Des objectifs clairs alors que les féminines de United survolent le classement cette année, grâce à l’arrivée de plusieurs internationales américaines, dont Tobin Heath et Christen Press.

D’autres superstars américaines du football féminin ont intégré la WSL cette année comme Alex Morgan qui est prêtée à Tottenham ainsi que Rose Lavelle et Sam Mewis qui ont rejoint Manchester City.

ALR