RMC Sport

Ligue des champions féminine: l'OL assure contre Brondby et file en quarts

Malgré un but encaissé très tôt, sur lequel la responsabilité de Sarah Bouhaddi est clairement engagée, les Lyonnaises ont à nouveau dominé les Danoises de Brondby ce mercredi (3-1) et composté leur billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions.

Elles n’ont tremblé que vingt minutes. Rapidement menées au score, les Lyonnaises ont su renverser les Danoises de Brondby (3-1) ce mercredi en huitième de finale retour de la Ligue des champions (sur RMC Sport). Un succès synonyme de qualification pour les quarts après leur victoire à l’aller à domicile (2-0). Quintuples championnes d'Europe en titre, elles connaîtront leur prochain adversaire lors du tirage au sort effectué vendredi.

A noter que l'autre club français engagé dans la compétition, le PSG, a tranquillement remporté son huitième de finale aller mardi face aux Tchèques du Sparta Prague (5-0). Son match retour est programmé le 17 mars.

La bonne réaction de l'OL après l'erreur de Bouhaddi

Pour les Gones, ce match retour a débuté par une étonnante erreur d’inattention. En s’arrêtant de jouer après la blessure de leur latérale Selma Bacha, victime d’une entorse de la cheville gauche selon les premiers diagnostics, elles ont laissé Nanna Christiansen tenter un lob à l'entrée de la surface. Trop avancée devant sa ligne de but, Sarah Bouhaddi s’est fait surprendre, alors qu’elle semblait pouvoir repousser cette tentative sans trop de difficultés (11e). Malmenées en début de match comme à l’aller, les coéquipières de Wendie Renard ont réagi en deux temps avant la pause.

D’abord grâce à Nikita Parris, meilleure buteuse de l’OL cette saison et encore décisive pour reprendre au point de penalty un centre de Sakina Karchaoui (32e). Puis la jeune Melvine Malard (20 ans) s’est chargé de donner l’avantage à son équipe d’un tir enroulé du gauche (42e). Le suspense s’est définitivement envolé au retour des vestiaires. Une faute dans la surface sur Amel Majri et un penalty transformé par Renard: 3-1 dès la 50e et la qualification en poche pour les Lyonnaises, qui auraient un peu plus corsé l’addition sans ce poteau venu repousser une tentative de Janice Cayman (65e). Vasseur a même pu profiter de ce scénario pour faire souffler certaines cadres à trois jours d’un choc très attendu en championnat face aux Parisiennes.

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR