RMC Sport

Bleues: la ministre de l'Egalité femmes-hommes recadre Le Graët, Renard botte en touche

Outrée par une sortie du président de la FFF Noël Le Graët au sujet de l'équipe de France féminine, Elisabeth Moreno, la Ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, dénonce un "sexisme ordinaire" de la part du patron du foot français. La Lyonnaise Wendie Renard a pour sa part coupé court au débat.

"Elles n’ont aucun match perdu. Donc elles peuvent se tirer les cheveux, ça m’est égal." Interrogé mercredi sur les tensions au sein de l'équipe de France féminine, notamment entre la sélectionneure Corinne Diacre et certaines cadres, le président de la FFF Noël Le Graët a offert à son auditoire une réponse assez sèche... Et sexiste, comme l'a regretté Elisabeth Moreno.

Ce jeudi, la ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, a recadré le patron du foot français sur les réseaux sociaux.

"Sexisme ordinaire en action, a-t-elle déploré sur Twitter. Ces propos véhiculent des stéréotypes d'un autre temps. L'égalité entre les femmes et les hommes reste à accomplir dans les faits comme dans les esprits."

Wendie Renard: "C'est le president et il dit ce qu'il veut"

Questionnée sur le sujet après le match de l'OL en Ligue des champions, la défenseure de Lyon et des Bleues Wendie Renard n'a en revanche pas voulu polémiquer. "Je n'ai pas vu, je n'ai pas suivi, a-t-elle évacué sur un ton sec. C'est le président, il dit ce qu'il veut, il a le droit. Si pour lui ça lui va très bien de dire ça, tant mieux."

Mercredi soir, Frédéric Thiriez - opposé à Le Graët dans la course à la présidence de la FFF - est lui monté au créneau. "M. Le Graët fait honte au football français, a taclé l'ancien président de la LFP dans un communiqué. Après ses déclarations irresponsables sur le racisme, monsieur Le Graët récidive avec des propos d'une misogynie violente, honteusement discriminatoires."

Pour rappel, l'élection du comité exécutif de la FFF, et donc de son président, aura lieu le samedi 13 mars, dans un peu plus d'une semaine.

C.C.