RMC Sport

Fifa : de nouvelles inculpations à venir

-

- - AFP

Les tourments qui agitent la Fifa, gangrénée depuis mercredi par un scandale de corruption, devraient continuer de s’épaissir. Dans le New York Times, quelques heures après la réélection de Sepp Blatter à la tête de l’instance, le patron du service des enquêtes du fisc américain présage de nouvelles inculpations.

Les orages pourraient bien stagner encore un moment au-dessus de la Fifa. Quelques heures seulement après la réélection de Sepp Blatter aux commandes de l’instance, et deux jours après l’arrestation de sept de ses membres à Zurich sur des accusations de corruption, le patron du service des enquêtes du fisc américain a jugé probables de nouvelles inculpations, dans les colonnes du New York Times.

« Je suis plutôt confiant dans le fait qu'il va y avoir une nouvelle vague d'inculpations. (…) Nous croyons vraiment qu'il y a d'autres personnes et d'autres sociétés impliquées dans des actes criminels », a ainsi déclaré Richard Weber, responsable de la cellule enquêtes criminelles de l'Internal Revenue Service (IRS).

« Pas une décision de s’en prendre au football »

Et si Sepp Blatter s’est montré circonspect quant à la simultanéité de « l’attaque américaine » et de l’élection, Richard Weber élude toute chasse à l’homme : « Je ne pense pas qu'il y ait jamais eu une décision (...) de s'en prendre au football. On s'attaque à la corruption. Une chose en a amené une autre, puis une autre et encore une autre. »

« C’est le début de notre effort, pas la fin » avait prévenu mercredi Kelly Currie, procureur fédéral de Brooklyn. Le cinquième mandat de Sepp Blatter s’annonce décidément tumultueux.

Jérémy Bilinski