RMC Sport

"Je prenais parfois du vin", Sneijder n'était pas prêt aux "sacrifices" de Messi et Ronaldo

S'il a connu une très belle carrière, avec notamment le triplé Serie A-Coupe d'Italie-Ligue des champions réussi avec l'Inter Milan en 2010, Wesley Sneijder est convaincu qu'il aurait pu atteindre un niveau encore meilleur. Mais il ne voulait pas faire les mêmes sacrifices que Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo.

Passé notamment par l'Ajax Amsterdam, le Real Madrid et l'Inter Milan, international à 134 reprises, Wesley Sneijder a eu une carrière que beaucoup de joueurs peuvent lui envier. Mais l'ancien milieu de terrain néerlandais, retraité des terrains depuis août 2019, estime qu'elle aurait pu être encore plus belle.

"J'aurais pu devenir comme Messi ou Ronaldo. Je n'en avais tout simplement pas envie", reconnaît-il dans un entretien donné ce samedi auprès du journaliste italien Gianluca Di Marzio.

Une carrière néanmoins "incroyable"

Mais quand il regarde dans le rétroviseur, Sneijder n'a pas pour autant de regrets. "J'ai apprécié ma vie, je prenais parfois un verre de vin au dîner. Leo et Cristiano sont différents, ils ont fait de nombreux sacrifices. Et ça ne me dérange pas, ma carrière a néanmoins été incroyable", assure-t-il.

Elégant numéro dix, à la technique soyeuse, le natif d'Utrecht a notamment contribué au sublime triplé réalisé par l'Inter en 2010 (championnat, Coupe d'Italie et Ligue des champions). Finaliste du Mondial cette année-là avec les Pays-Bas, il faisait partie des favoris pour le Ballon d'or, mais avait dû se contenter d'une quatrième place derrière Lionel Messi, Andrés Iniesta et Xavi.

Après son aventure couronnée de succès à l'Inter, il a évolué quatre années à Galatasaray, avant d'atterrir à Nice où son passage n'a pas vraiment marqué les esprits (huit matchs disputés). Sa carrière a pris fin au Qatar après une dernière pige à Al-Gharafa. A 35 ans, il envisage désormais de se reconvertir comme entraîneur. "Tout peut arriver. Ai-je pris ma retraite? Oui. Au moins pour l'instant!", a-t-il simplement glissé à Di Marzio.

dossier :

Lionel Messi

RR