RMC Sport

Joachim Andersen a subi des menaces de mort après l'expulsion de Darwin Nunez

Le message de Joachim Andersen après le torrent de haine reçu sur les réseaux sociaux.

Le message de Joachim Andersen après le torrent de haine reçu sur les réseaux sociaux. - Capture

Le monde du football est impitoyable, et les supporters dépassent trop souvent les limites. Joachim Andersen, à l'origine de l'expulsion de Darwin Nunez, en a fait les frais.

"Je vais te tuer toi et ta famille", "Tu vas crever", "J'espère que tu as le nez cassé", "Fuck you", "Bitch boy". Voici le genre de messages qu'a reçus par centaines Joachim Andersen, depuis hier, et l'expulsion de Darwin Nunez qu'il a provoquée.

Le défenseur danois a partagé plusieurs messages haineux dans sa story instagram, en appelant au calme: "J'ai peut-être reçu 300 à 400 de ces messages hier (lundi) soir. Je comprends que vous souteniez une équipe mais ayez un peu de respect et arrêtez de harceler en ligne" a demandé le défenseur de Crystal Palace.

Pendant la majeure partie du match entre Liverpool et Crystal Palace, Darwin Nunez et Joachim Andersen se sont cherchés, provoqués. A la 57e minute de jeu, la provocation a basculé vers l'agression.

Agacé, Darwin Nunez essaye une première fois d'atteindre Joachim Andersen avec sa tête, d'un mouvement vers l'arrière, alors que l'ancien défenseur de l'OL est dans son dos. Un comportement qui n'a pas du tout plu à ce dernier, qui l'a fait savoir à l'attaquant uruguayen, en le bousculant. C'est alors que le numéro 9 des Reds se retourne et assène un coup de tête à l'international danois, qui s'écroule. Carton rouge indiscutable pour Darwin Nunez, qui risque gros.

Jurgen Klopp n'a pas apprécié

"Ce n'est absolument pas une réaction que l'on veut voir [...]. Je ne sais pas exactement combien de temps il sera suspendu mais c'est la situation et donc nous allons l'utiliser pour le travail physique - pas comme une punition, juste pour le rendre encore plus fort" a réagi son entraîneur, Jurgen Klopp, à l'issue du match de son équipe, qui a concédé le nul (1-1) contre Crystal Palace, malgré un magnifique but de Luis Diaz.

P.B