RMC Sport

La Fifa offre 48 montres de luxe à une ONG

La commission d’éthique indépendante de la Fifa a décidé de récupérer 48 montres de luxe offertes à des officiels en juin 2014 car elles les considèrent comme des « cadeaux non autorisés ». Ces montres seront données à une ONG, qui les revendra ensuite.

La Fifa essaie-t-elle de se racheter une image ? Cela y ressemble un peu, puisque la commission d’éthique indépendante de la Fédération internationale de football a décidé de récupérer 48 montres offertes par la fédération brésilienne à des officiels, dont des membres du comité exécutif de la Fifa et des représentants des fédérations, lors d’un congrès à Sao Paulo en juin 2014. Ces montres d’une valeur de plus de 20 000 euros avaient fait polémique et la commission d’éthique les a considérées comme des « cadeaux non autorisés ».

« Après avoir effectué une enquête approfondie, la chambre d’instruction de la commission d’éthique indépendante a trouvé des preuves indiquant que sur les 65 montres offertes par la CBF à des officiels du football, certains d’entre eux n’en ont en fait jamais reçues, indique un communiqué de la Fifa. À la suite de ces investigations et après avoir contacté tous les potentiels bénéficiaires, 48 montres ont été remises à la chambre d’instruction de la commission d’éthique indépendante. »

Les 48 montres revendues

Les 48 montres récupérées seront données à l’ONG Streetfootballworld, qui se chargera ensuite de les revendre. « Le montant obtenu par le biais de la vente de ses montres sera directement et intégralement investi dans des initiatives au Brésil qui utilisent le football comme outil de changement social », précise la Fifa.