RMC Sport

La FIFA prête à étudier un changement des règles sur les mains

Sollicitée par l'UEFA, fatiguée des polémiques de plus en plus nombreuses, la FIFA a ouvert la voie à une réflexion sur un nouveau changement du règlement sur les fautes de main.

Une réflexion devrait bien avoir lieu. La FIFA a fait savoir vendredi qu'elle était prête à étudier un éventuel changement des règles sur les fautes de main, selon l'agence américaine Associated Press. L'instance dirigeante du football mondial a estimé recevable le courrier de l'UEFA, qui a demandé fin octobre une révision du règlement.

Une requête consécutive aux nombreuses polémiques d'arbitrage, notamment liées à la suppression de la notion d'intentionnalité sur les mains.

>>Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

"Ce n'est pas la première fois que cette règle fait l'objet de discussions et je pense que ce ne sera pas la dernière fois", a répondu Gianno Infantino, président de la FIFA, à son homologue Aleksander Ceferin. "Pour ma part, je pense que l'intensité du débat sur ce sujet particulier du jeu illustre bien la passion pour notre sport et les subtilités qui le rendent si intéressant", a-t-il ajouté.

"C’est indispensable de clarifier cette règle"

La demande de l'UEFA devrait donc être étudiée lors des prochaines réunions en novembre de l'International Football Association Board (IFAB), l'organisme qui régit les lois du jeu. C'est cette dernière qui avait introduit le changement de la règle sur les mains en 2019, en introduisant le fait qu'une faute devait être sifflée dès l'instant où une main est commise alors que le bras se trouve dans une position jugée non naturelle. 

Ce règlement actuel a causé une nouvelle controverse lors du match de Ligue des champions perdu 3-0 par le Stade Rennais contre Chelsea. "C’est indispensable de clarifier cette règle et qu’il y ait une uniformité entre les compétitions", a encore déploré vendredi l'entraîneur breton Julien Stéphan, furieux d'avoir concédé un penalty (et un carton rouge) sur une main involontaire de Dalbert.

JA