RMC Sport

Larqué : « Blatter sent que le danger se rapproche »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - AFP

Jean-Michel Larqué n’est pas plus surpris que cela par la démission de Sepp Blatter de la présidence de la Fifa. Pour le membre de la Dream Team RMC Sport, le Suisse est rattrapé par les affaires qui touchent la Fédération internationale de football.

« Je pense que M. Blatter a eu des informations, sans doute très précises, sur ce qui se trame aujourd’hui au niveau des interrogatoires. Je pense qu’il jette l’éponge car sa crédibilité était déjà très entamée et qu’aujourd’hui, que ce soit du côté de la justice américaine ou suisse, on voit que les affaires se rapprochent de plus en plus de lui.

Je ne veux pas croire une seule seconde que ce geste de Blatter est un geste courageux. Il s’est battu comme un lion pour être réélu. Il l’a été seulement au second tour, qui n’a pas eu lieu puisque le Prince Ali s’était retiré. On peut très bien gouverner quand on a quasiment 66% des voix et le motif invoqué par Sepp Blatter est fallacieux et caduque. Pour moi, Blatter sent que le danger se rapproche et sent qu’il est temps de s’en aller. »

« Platini ? Ce n’est pas cette fois-ci qu’il se présentera »

« Si Michel Platini est fidèle à ses engagements, et je le crois fidèle, ce n’est pas cette fois-ci qu’il se présentera à l’élection. Peut-être que des éléments extérieurs vont changer mais il a été plutôt réticent à se présenter et je ne pense pas que le nouveau paysage et la démission de Blatter vont l’inciter à être candidat. Il semblerait que le Prince Ali, le seul qui ait osé se frotter à Sepp Blatter, soit un candidat tout désigné. »