RMC Sport

Larqué : "Ronaldo a été plus déterminant que Neuer"

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - DR

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jean-Michel Larqué explique son choix pour le Ballon d’Or 2014, décerné ce lundi. Son vote revient à Cristiano Ronaldo, vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid, au détriment du gardien allemand champion du monde Manuel Neuer.

« Je ne m’appelle pas Sepp Blatter (président de la FIFA), donc je ne connais pas le résultat des votes. Mais on va essayer d’analyser un peu tout ça. Mon favori s’appelle Cristiano Ronaldo. Il n’a pas été champion d’Espagne mais sur l’année 2014, même si sa Coupe du monde a été très moyenne, il me semble être le plus constant. Je pense que son plus grand adversaire s’appelle Manuel Neuer. On parle moins de Messi, qui n’a rien gagné avec le Barça et a été beaucoup moins décisif qu’il ne l’avait été au cours des années précédentes. Concernant Messi, je reste aussi sur un petit scandale. Il a été élu meilleur joueur de la Coupe du monde à l’issue de la finale perdue contre l’Allemagne et j’avais trouvé ça scandaleux, honteux, inique. A la limite, s’ils avaient dû donner ce prix à un Argentin, Di Maria le méritait plus...

Ronaldo a gagné la 10e Ligue des champions du club avec le Real Madrid. Et dans ce triomphe-là, il a été encore plus déterminant que ne l’a été Neuer dans la victoire de l’Allemagne à la Coupe du monde. C’est plus régulier. On parle beaucoup du Mondial mais il faut savoir que les votes ont un peu changé. Ce n’est plus tout à fait le palmarès qui fait la différence. Et sur sa saison, comme il est dans une équipe qui domine tellement qu’il n’est pas trop sollicité, Neuer n’est pas l’élément capital du Bayern Munich. On peut même dire que lors de la campagne de Ligue des champions du premier semestre 2014, ça s’est mal terminé pour lui avec une terrible désillusion face, précisément, à Ronaldo et au Real Madrid (5-0 sur deux matches en demi-finale, ndlr).

« Un charisme et une influence que n’a plus Leo Messi »

Ce qui m’impressionne surtout chez Cristiano Ronaldo, c’est sa capacité à être décisif dans un match. Il est dans un style un peu différent de celui de Messi, qui évolue plus dans les petits espaces, mais Cristiano marque de la tête, des deux pieds, il est extrêmement disponible, travaille beaucoup pour l’équipe. Ses qualités athlétiques le lui permettent. Sur le plan des qualités techniques, on est quand même un peu étonné de le voir aussi à l’aise avec un ballon malgré sa taille. Mais quand on voit son envergure, son volume de jeu, son importance dans une équipe, comme lors de sa performance pour qualifier le Portugal à la Coupe du monde (quatre buts en deux matches face à Suède, ndlr)… C’est quelqu’un qui a une aura, une emprise, un charisme et une influence sur une équipe que n’a plus tout à fait Messi. »

Jean-Michel Larqué