RMC Sport

Les images du match de foot d'Emmanuel Macron avec le Variétés Club de France

À Poissy (Yvelines), Emmanuel Macron a pris part jeudi au match de charité du Variétés Club de France face à une équipe de soignants. Les recettes de cet événement sont destinées à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Titulaire au milieu de terrain, Emmanuel Macron était jeudi en crampons sur la pelouse du stade Léo-Lagrange de Poissy (Yvelines) pour un match de football de charité. Supporter notoire de l'Olympique de Marseille, le président de la République a revêtu le maillot n°3 de l'équipe du Variétés Club de France, pour faire face à une formation composée de soignants du centre hospitalier intercommunal de Poissy/Saint-Germain-en-Laye.

Emmanuel Macron avec Arsène Wenger
Emmanuel Macron avec Arsène Wenger © BFMTV
Emmanuel Macron avant son match, aux côtés d'Arsène Wenger et Marcel Desailly
Emmanuel Macron avant son match, aux côtés d'Arsène Wenger et Marcel Desailly © BFMTV

Premier président en exercice de la Ve République à disputer officiellement un match de football, Emmanuel Macron a été aligné dans l'entrejeu avec l'ancien entraîneur lyonnais Rudi Garcia. Karl Olive, le maire de Poissy, était le seul autre non-footballeur du onze de départ. Le reste de l'équipe était composé Nicolas Douchez, Christian Karembeu, Arsène Wenger, Marcel Desailly, Laure Boulleau, Alain Giresse, Jean-Michel Larqué et Sonny Anderson.

À l'échauffement, Emmanuel Macron a échangé des passes en triangle avec Robert Pirès et Sidney Govou. Il a fait preuve, avec son pied droit, d'une technique volontaire.

"Faire bonne figure"

Ce match de gala marque le 50e anniversaire du Variétés Club de France, managé par le journaliste Jacques Vendroux. L'événement doit bénéficier à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, présidée par Brigitte Macron.

Ce match de football referme une journée que le chef de l'État a consacré au sport. En déplacement en Seine-Saint-Denis, Emmanuel Macron a annoncé un "énorme coup d'accélérateur" pour mettre "le sport au coeur de la nation" d'ici les Jeux olympiques de Paris 2024. Il a ainsi annoncé la création de 5.000 équipements sportifs de proximité pour 200 millions d'euros.

Au cours de la matinée, l'ancien basketteur Tony Parker, qui avait disputé la veille un autre match caritatif, en avait profité pour le prévenir sur la rencontre avec le Variétés Club de France: "C'est long 90 minutes". "On va voir s'ils me sortent !", a alors rétorqué le président, qui avait promis "d'essayer de faire bonne figure".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport