RMC Sport

Le sport face au coronavirus en direct: l'Olympiacos sanctionne trois joueurs pour une fête dans un hôtel

-

- - -

La nouvelle vague du coronavirus impacte le monde du sport. Retrouvez toutes les informations dans notre direct.

[13h22]

L'Olympiacos sanctionne trois joueurs pour un rassemblement

L'Olympiacos a annoncé avoir sanctionné trois de ses joueurs pour avoir participé à un rassemblement de 30 personnes dans un hôtel. Le Portugais Ruben Semedo, le Serbe Lazar Rangelovic et le Brésilien Bruno Felipe sont les trois coupables. Ne pas tenir compte des interdictions et des règlements de notre équipe pour cette saison, est inacceptable, a réagi le club dans un communiqué. es personnes impliquées ont déjà été appelées à présenter des excuses et se verront infliger une amende du montant maximal, qui sera intégralement reversée au système national de santé."

>> A lire ici

[12h59]

"Le huis clos c’est une question de vie et de mort", prévient le président de Clermont tire la sonnette d'alarme

Invité sur BFM Business ce lundi, Jean-Michel Guillon, président de Clermont (Top 14), s'inquiète des conséquences désastreuses du huis clos sur les finances du club. "Le rugby prend une place centrale dans la vie économique de la région, et aujourd’hui tout s’arrête, rappelle-t-il. La billetterie et le partenariat représentent 75% du budget d’un club de rugby. Les droit télé c’est 17% du budget. Un match au stade Marcel Michelin, c’est 800.000 euros de recettes que nous ne faisons pas. Vous multipliez par 16 (nombre de matchs à domicile sur une saison) et vous avez une idée de l’ampleur du désastre si nous n’obtenons pas les aides de l’état."

Le dirigeant confie être dans l'attente pour ces aides. "Aujourd’hui on résiste à crédit, nous avons obtenu 5,5 millions d’euros de prêt garanti par l’état et nous tirons sur ce prêt pour le moment, précise-t-il. Mais nous ne pourrons pas vivre à crédit. J’ai fait les comptes et d’ici février nous aurons mangé le prêt. Et ce prêt il faudra le rembourser. Le huis clos c’est une question de vie et de mort. Nous avons besoin du soutien de l’état, avec le fond de solidarité, et la prise en compte d’une exonération totale de charges sociales car nous sommes bien au-delà des 50% de perte de chiffre d’affaire."

[11h46]

Salzbourg: six internationaux positifs

Le Red Bull Salzbourg a annoncé le test positif de six joueurs internationaux de son effectif. Aucun des joueurs concernés ne rejoindra sa sélection cette semaine.

[08h15]

Inter: le coup de gueule de Marotta contre le blocage des internationaux

Giuseppe Marotta, PDG de l'Inter, s'offusque des différences de traitement entre clubs italiens au sujet du blocage de joueurs internationaux, décidé par l'agence de santé italienne. "Il y a un fort regret, a-t-il regretté auprès de l'agence de presse Ansa. J'invoque l'intervention du ministère des Sports (Vincenzo Spadafora, ndlr). Cette situation est injuste, elle conduit à une altération de la régularité des compétitions. C'est absurde que l'ASL se comporte différemment de Rome 1 ou Rome 2, ou de Milan à Florence, étant entendu qu'il existe des protocoles stricts et que c'est à juste titre qu'il faut tous les respecter. Il y a une zone grise dans le manque de centralité de cette gestion: et chaque agence régionale de santé devient centrale dans la gestion des clubs. Mon signal d'alarme tiré il y a quelques jours devient encore plus important, avec la demande de réduction des engagements des équipes nationales."

[08h15]

Serie A: plusieurs internationaux bloqués

De nombreux internationaux évoluant en Serie A sont actuellement coincés dans leurs clubs. Les autorités italiennes ne les autorisent pas à rejoindre leur sélection en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. L’Inter, l’As Rome, la Lazio, la Fiorentina, Sassuolo et le Genoa sont concernés.

>> A lire ici