RMC Sport

Le sport face au coronavirus en direct: le match de NBA Boston-Miami reporté

Boston-Miami reporté

Boston-Miami reporté - AFP

Suivez en direct toutes les actualités sur les répercussions de la crise sanitaire liée au coronavirus sur les athlètes et le calendrier sportif.

[22h41]

NBA: le match Boston-Miami reporté à cause du Covid

Selon The Athletic et ESPN, le match de NBA entre les Boston Celtics et le Miami Heat, prévu ce dimanche soir (1h, heure française), est reporté à cause du Covid. Confronté à plusieurs cas positifs, Miami n'a pas les huit joueurs minimum disponibles. Boston est tout juste à huit joueurs. C'est le deuxième match reporté en NBA après Rockets-Thunder le 23 décembre. Malgré l'augmentation des cas de Covid, la NBA n'a pas l'intention de mettre la saison en pause.

[20h09]

Crystal Palace: Eze a enfreint le protocole sanitaire... pour voir un match

Le jeune milieu offensif de Crystal Palace Eberechi Eze (22 ans) se retrouve sous la menace d'une sanction pour avoir enfreint le protocole sanitaire en vigueur afin... de voir une rencontre. Eze s'est en effet rendu samedi à Loftus Road pour assister au match de coupe entre QPR - son ancienne équipe - et Fulham (0-2). Le joueur a été photographié dans la tribune, en train de discuter avec ses ex-partenaires, et ce sans masque.

[20h06]

Pas de spectateurs au Mondial de handball

Le Mondial 2021 messieurs de handball, qui débute mercredi en Egypte, se déroulera sans spectateurs dans les quatre sites de compétition, ont annoncé dimanche les organisateurs dans un communiqué. La décision a été prise à l'issue d'une réunion en présence du Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly et du président de la Fédération internationale de hand (IHF), l'Égyptien Hassan Moustafa. Ce Mondial (13-31 janvier) est le deuxième organisé en Égypte après celui de 1999. Il se déroule dans un contexte de pandémie de Covid-19, et les 32 sélections devront s'astreindre à une bulle sanitaire stricte, ne pouvant sortir de leur hôtel que pour les entraînements et les matches, afin de limiter le risque de contamination.

[20h01]

Manchester City: Agüero à l'isolement

L'attaquant de Manchester City Sergio Agüero, cas contact d'une personne positive au coronavirus, a été contraint à l'isolement, ajoutant un nom de plus à la liste des Citizens indisponibles. Au total, le club a enregistré onze cas positifs ces dernières semaines et malgré un test négatif, l'Argentin doit s'isoler pour des raisons de protocole, a indiqué son entraîneur Pep Guardiola. "Malheureusement, Sergio a été en contact prolongé avec une personne qui est positive, il est donc à l'isolement pour quelques jours", a déclaré le Catalan dimanche, après la victoire de ses joueurs contre Birmingham en Coupe d'Angleterre (3-0). "Il est négatif, mais le protocole dit que si vous êtes cas contact, vous devez vous isoler".

[17h16]

Bernard Laporte rassure sur la tenue du Tournoi des VI Nations

Présent ce dimanche dans l'Intégrale Sport de RMC, le président de la FFR Bernard Laporte a tenu à rassurer sur la tenue du Tournoi des VI Nations, prévu du 6 février au 20 mars. "C’est un casse-tête, mais je crois qu’il ne faut pas s’alarmer pour le Tournoi des VI Nations. Le Tournoi se jouera, avec un protocole sanitaire dicté par le gouvernement, et lié à ce virus mutant. Tout s’était bien passé à l'automne, il en sera de même pour le Tournoi des VI Nations à venir, je ne suis pas plus inquiet que cela. (...) On a une réunion en début de semaine avec le ministère de Sports, une réunion aussi avec le conseil des VI Nations. Mais on se parle tous les jours déjà, et aujourd’hui il n’est pas question d’envisager quoi que ce soit, si ce n’est qu’on va jouer le Tournoi."

Quand à un éventuel tournoi dans une bulle fermée, à l'image du Final 8 de la Ligue des champions de football l'été dernier, Laporte a laissé la porte ouverte. "Si c’était la condition sine qua non pour jouer on le ferait, c’est évident. Et l’idéal serait de le faire en France, avec la finale à Gaillac (rires)."

[11h35]

Coupe d'Europe de rugby: la suspension confirmée, les scénarios pour sauver l'épreuve

Invité des Grandes Gueules du Sport sur RMC, Yann Roubert, le président du LOU, a confirmé l'information de RMC Sport indiquant une suspension des Coupes d'Europe de rugby en raison de la situation sanitaire en Grande-Bretagne. "On attend la notification officielle du gouvernement français, mais elle ne fait pas de mystère, on a été prévenus oralement donc on doit commencer à se réorganiser car on sait qu’on va nous demander de ne pas jouer les deux journées qui viennent."

Reste désormais à trouver des solutions pour sauver cette édition: "L’enjeu c’est de trouver la moins mauvaises des solutions pour sauver ce qui peut l’être et garder un format intéressant. Il y a trois possibilités. Les deux premières, on va les évacuer assez vite, c’est de reclasser les deux week-ends mais on manque de dates et c’est le même problème chez les Celtes et les Anglais. Décaler la fin de saison en juillet, c’est aussi impossible avec les tournées des Lions pour les Britanniques et de l’équipe de France en Australie. Si on peut recaser une journée, on peut faire des quarts de finale sur matches secs. L’autre possibilité, celle qui paraît la plus probable, c’est de se contenter des quatre dates qui sont prévues pour ne pas désorganiser les championnats et de retrouver un format qui fonctionne sur quatre dates. Soit sur les deux dates prévues sur les quarts de finale, on ne ferait pas les quarts de finale mais les journées 3 et 4 des phases de poule. Soit, et c’est ce qui nous tente côté français, on qualifie non pas 8 équipes pour les quarts de finale mais 16 pour les huitièmes de finale et on utilise les quatre dates pour faire les huitièmes de finale, les quarts, les demies et la finale."

Autre conséquence de la décision de suspendre les Coupes d'Europe, des matchs en retard de Top 14 vont pouvoir se disputer lors des deux prochaines semaines. "On va réutiliser ces deux dates pour rattraper des matches en retard, et peut-être rajouter une journée de Top 14 pour prendre de l’avance", a aussi confié Roubert.

[09h07]

Allardyce: "Je ne sais pas si nous pouvons continuer"

Dans la foulée d’une cuisante défaite contre Blackpool, synonyme d’élimination de la FA Cup pour West Bromwich Albion (19e de Premier League), son entraîneur Sam Allardyce a estimé, en conférence de presse, que la Premier League devra s’arrêter si la pandémie continue de s’accélérer sur le sol anglais. "Nous sommes là pour divertir et si nous devons continuer à le faire, nous craignons que quelqu'un attrape un virus dont il ne se remettra pas, a-t-il averti. Je ne sais pas combien de temps nous pouvons continuer. Ce qui pourrait nous aider, c’est que les vaccinations se fassent le plus rapidement possible, mais nous pourrions avoir besoin d'un arrêt de la saison si les cas en dehors du football continuent à augmenter."

"Il est question de restrictions supplémentaires que nous allons subir dans les prochaines semaines", a-t-il ensuite révélé. La question de la poursuite de la saison divise les entraîneurs. Steve Bruce, le manager de Newcastle, serait plutôt de l’avis de Sam Allardyce. Mais Ole Gunnar Solskjaer (Manchester United) et Carlo Ancelotti (Everton), pour ne citer qu’eux, ne partagent pas cette opinion.